• sam 16 décembre 2017  01:25
Bled.ma

L'info sans frontières

« Le Monde » veut devenir le premier média panafricain francophone

« Le Monde » veut devenir le premier média panafricain francophone

20 octobre, 2015

[ - ] A [ + ]

S’apprêtant à renouer avec les bénéfices cette année, le groupe Le Monde affiche de grandes ambitions sur la zone francophone et donc sur le continent africain .

Alors que le réveil économique de ce continent aiguise les appétits, et tandis que, comme le dit Nicolas Baverez dans « Le Point », la francophonie devient un espace plus seulement culturel mais aussi économique, les places restent à prendre. « Il n’y a actuellement pas de média panafricain francophone privé, et compte tenu de la qualité et de la diversité de la rédaction du “Monde” et de notre réputation de rigueur et d’indépendance, nous sommes mieux armés que nos confrères », explique Louis Dreyfus, le président du directoire du groupe.
« Le Monde » se donne du temps et ne communique pas d’objectifs. « Ce sera un développement séquencé mais croissant car l’international sera un vrai levier de croissance pour le groupe », dit Louis Dreyfus. Et de citer comme modèles le groupe espagnol Prisa, pour ce qu’il a fait en Amérique latine hispanophone, ou le « The Guardian » britannique pour l’Australie et les Etats-Unis.

En ligne seulement

Pour l’heure, « Le Monde Afrique » pèse 5 millions de visites et 8 millions de pages vues. Depuis son lancement en janvier, une dizaine de journalistes à temps plein ont été recrutés. « Ils sont au total une trentaine, dont une vingtaine en Afrique, à produire entre 10 et 15 articles par jour », explique Louis Dreyfus. « Le Monde » est principalement vu au Maroc, en Côte d’Ivoire ou encore en Algérie. Pour se développer, outre le recrutement de journalistes, « Le Monde » souhaite s’appuyer sur l’événementiel. Il vient d’organiser une conférence sur la croissance africaine à Abidjan avec des intervenants prestigieux. Le groupe veut en tenir au moins trois cette année, chacune bien relayée par des médias locaux.

Nicolas Madelaine


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *