• mer 13 décembre 2017  03:21
Bled.ma

L'info sans frontières

‪ ALGÉRIE : INQUIÉTUDES POUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

‪ ALGÉRIE : INQUIÉTUDES POUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

4 juillet, 2016

[ - ] A [ + ]

Les autorités algériennes sont accusées par des journalistes et des ONG de restreindre la liberté d’expression.

Le directeur d’une chaîne de télévision et un producteur incarcérés, le rachat d’un important groupe de presse gelé et des généraux sommés d’observer un devoir de réserve après leur départ à la retraite. Ces décisions valent de sévères critiques à l’encontre d’un pays qui s’est doté au printemps d’une nouvelle Constitution garantissant « la liberté de la presse » et assurant que « le délit de presse ne peut être sanctionné par une peine privative de liberté ». Le directeur de la chaîne privée KBC, le producteur d’une émission satirique diffusée par cette chaîne et une directrice au ministère de la Communication ont été écroués le 24 juin par le juge d’instruction qui enquête sur les conditions de réalisation de deux émissions.  Un groupe de presse , comprenant notamment la chaîne KBC ainsi que, El-Khabar, l’un des plus grands quotidiens, était détenu par un collectif de journalistes qui ont cédé la grande majorité de leurs parts à l’industriel Issad Rebrab.  Le gouvernement s’est opposé à la transaction pour empêcher une concentration de médias dans les mains du milliardaire, déjà propriétaire du quotidien francophone Liberté.  Amnesty International  dit craindre que KBC soit punie pour sa ligne éditoriale indépendante et « appelle les autorités algériennes à respecter, protéger et promouvoir la liberté des médias, suite aux restrictions croissantes envers les medias et les journalistes indépendants ces derniers mois ». Dans le monde politique, la députée trotskiste et ancienne candidate à la présidentielle Louisa Hanoune dénonce des « intentions totalitaires du pouvoir », qui promeut, selon elle, des « lois liberticides et contraires à la Constitution ».

AFP


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.