• sam 16 décembre 2017  01:19
Bled.ma

L'info sans frontières

HANAN BOUANANI PEINTRE AUX MULTIPLES FACETTES

HANAN BOUANANI PEINTRE AUX MULTIPLES FACETTES

26 septembre, 2016

[ - ] A [ + ]

Hanan Bouanani, modeste jusqu’au bout du pinceau, compose un théâtre intime dont les personnages impressionnent quiconque les fixe. Elle nous dit ce que nous sommes par des figures hybrides. Angéliques et mythiques à la fois.

Hanan Bouanani est une peintre, sans grandiloquence, autodidacte dont le passé demeure

son secret le mieux enfoui. Est-ce qu’elle a une histoire, comme celle de ces peintres

talentueux dont l’enfance et la jeunesse ont été jalonnées par les privations ? Est-elle issued’une famille pieuse et puritaine? Impossible de savoir. Elle m’a clairement fait comprendre en disant « je n’aime pas parler de moi », qu’elle préfère tirer le rideau sur cette période de sa vie.

Le sourire enjôleur et subtil, la chevelure abondante, ornant le dos, l’œil pétillant de malice et le cœur vagabond (oscillant comme un cerf-volant, libre et joyeuse). Hanan Bouanani peint ce qui l’interpelle. Sa peinture continue de décrire comme elle continue de vivre. Elle représente par ses tableaux la société telle qu’elle la ressent.

Des œuvres portées par l’ambition d’un artiste qui veut représenter la condition humaine par l’appétence, la dilection et l’émotion. Intense plaisir que celui de tomber nez à nez avec une des toiles de Hanan. Une orgie de couleurs vous happe. Vos yeux une fois dessillés discernent une farandole de silhouettes composant un théâtre de figures mystérieuses où le spectateur est progressivement saisi d’un sentiment d’irréalité. Des formes ambiguës assimilables à des têtes, à des masques, à des scalps. Corps anonymes, ombres désincarnées, silhouettes soumises. Autant de visages dont tout aspect humain est éclaté par une véritable ivresse de la couleur pure. De la perspective et de l’expressionnisme. De ce monde étrange, vous en apercevez tantôt les anges. Elle ravit l’amoureux de l’art, lequel trouve son bonheur dans cette alternance d’impressionnisme pétillant, de figurative et de cubisme fantastique. Autant de modes de peindre qui, quelquefois, s’entremêlent, se confondent, se fondent dans une harmonie exaltante. Regards imposant l’effroi, formes grotesques, visages déformés, silhouettes privées de vie. L’œuvre de Hanan ancre une vision agitée du monde. C’est une peintre qui cherche à rendre sur la toile la réalité qui l’entoure, une peintre frénétiquement lié à la réalité vivante de son monde. Les œuvres réalisées par Hanan Bouanani, aux couleurs chaudes et froides, sourdes et vives, souvent irréelles semblent préserver un secret. Le monde est figé, le temps suspendu. Mais le regard est aimanté. Il s’agit d’inspiration, d’originalité et de créativité. Les belles choses ne se créent jamais facilement, plus elles sont précieuses plus elles exigent de travail.

Réda Houdaifa


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.