• dim 19 novembre 2017  03:02
Bled.ma

L'info sans frontières

Le plus populaire des réalisateurs de films d’horreur est mort

Le plus populaire des réalisateurs de films d’horreur est mort

1 septembre, 2015

[ - ] A [ + ]

A l’âge de 76 ans, Wes Craven est mort dans sa maison de Los Angeles entouré de sa famille.

Le plus populaire des réalisateurs de films d’horreur américains de l’ère moderne est né en 1939, à Cleveland. Il a été élevé dans une famille baptiste rigoriste; en d’autres mots, pas de cinéma durant son enfance (sauf les quelques fois qu’il s’échappait de la vigilance parentale avec son grand frère, pour voir par exemple War of the Worlds, une expérience marquante). Il devait également se rendre clandestinement dans les salles sombres durant son adolescence, son école secondaire chrétienne menaçant d’expulsion tous les élèves qui commettraient le péché de voir un film.
Wes Craven n’était pas prédestiné pour le cinéma. Diplômé de philosophie et enseignant l’anglais, il débute sa carrière hollywoodienne en 1972 avec un premier film d’horreur La Dernière Maison sur la gauche. En 1977, il réalise La Colline a des yeux (« remaké » à de nombreuses reprises dans les années 2000), puis en 1984 le premier de la série des Griffes de la nuit en 1984 avec A Nightmare on Elm Street, dont il réalisa par la suite huit versions. Avant de mourir, Craven se préparait à mettre en scène Thou Shalt Not Kill, un segment de la minisérie Ten Commandments produite par The Weinstein Co. Il s’agit d’un remake du Décalogue, chef-d’oeuvre que Krzysztof Kieślowski a réalisé en Pologne juste avant sa période française. Il a par ailleurs complété une série de bandes-dessinées à paraître sur «des zombies, des loups-garous et des vampires» qui s’intitule Coming of Rage. Craven a dit un jour que «les films d’horreur doivent nous montrer quelque chose qui n’a pas été montré auparavant afin que les spectateurs soient complètement décontenancés. Voyez-vous, ce n’est pas que les gens veulent avoir peur; les gens ont peur. […] Les films d’horreur ne créent pas la peur, ils la libèrent.»

Agences


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *