• lun 20 novembre 2017  19:00
Bled.ma

L'info sans frontières

TAIB SEDDIKI, LE DERNIER DES CONTEURS EST MORT

TAIB SEDDIKI, LE DERNIER DES CONTEURS EST MORT

5 février, 2016

[ - ] A [ + ]

 

Tayeb Saddiki l’artiste dramaturge et le metteur en scène d’Al Haraz et tant d’autres succès, est mort des suites d’une longue maladie ce vendredi 5 février à la clinique Val d’Anfa . Il sera inhumé demain à Casablanca.

 

L’une des dernières fois que l’on a vu Taib Seddiki, c’était il y a plus de quatre ans, sur le plateau de l’émission «Massar» présentée par Atiq Benchiguer et diffusée sur 2M. Le Maroc vient de perdre l’un des mythes de la scène théâtrale. Amoureux de la poésie, il a eu le mérite de d’adapter au théâtre dans les années 60, des textes littéraires arabes comme les maqamattes de Badii Azzamane Al Hamadani.

Né le 5 janvier 1939 à Essaouira, Tayeb Seddiki était un grand artiste à la fois homme de théâtre, acteur, calligraphe et écrivain. Il est l’auteur d’une œuvre colossale : 36 pièces de théâtre adaptées des plus grandes œuvres universelles, 24 pièces originales et mise en scène de 85 pièces de théâtre. Comme acteur de cinéma, il est apparu dans une dizaine de films marocains ou étrangers. Également comédien de théâtre, il a joué dans une cinquantaine de pièces. Tayeb Seddiki a également fondé le festival musical d’Essaouira, en 1980, ainsi que les troupes théâtrales : « Théâtre ambulant », « Théâtre ouvrier » et « Théâtre des gens ». Il a aussi énormément contribué à la création des formations musicales Jil Jilala et Nass Al Ghiwane.

Bled.ma

 

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *