• mar 24 octobre 2017  03:08
Bled.ma

L'info sans frontières

832 cheminots marocains demandent réparation à la SNCF.

832 cheminots marocains demandent réparation à la SNCF.

23 mars, 2015

[ - ] A [ + ]

La SNCF est accusée d’avoir utilisé de la main d’œuvre moins chère pour faire le même travail que les cheminots français. Le procès s’ouvre aujourd’hui aux Prud’hommes à Paris.

Plus de 800 cheminots de nationalité ou d’origine marocaine demandent « réparation » à la SNCF pour discrimination durant leur carrière. Le Conseil des Prud’hommes de Paris a commencé ce lundi l’examen des recours déposés contre la SNCF par ces 832 cheminots qui affirment avoir été bloqués dans leurs carrières et pénalisés à la retraite.

L’audience s’est ouverte en présence de 150 cheminots et de quelques veuves, serrés dans la plus grande salle du Conseil des Prud’hommes. Environ 200 dossiers devaient être examinés . Certains « Chibanis de la SNCF » (surnom donné aux travailleurs immigrés de l’époque, maintenant retraités) avaient assigné l’entreprise dès 2005.


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *