• dim 22 octobre 2017  18:23
Bled.ma

L'info sans frontières

A QUI PROFITENT LES ROAD SHOWS DU GROUPE AL OMRANE

A QUI PROFITENT LES ROAD SHOWS DU GROUPE AL OMRANE

9 janvier, 2017

[ - ] A [ + ]

A qui profitent  les road shows que le groupe Al Omrane organise à l’étranger? A l’heure où la crise sévit dans l’immobilier à travers tout le Maroc, où les banques sont devenues extrêmement frileuses en matière d’octroi de crédits immobiliers, aux MRE en particulier, le directeur général du groupe Al Omrane entame une tournée en Europe pour vendre aux MRE des logements économiques.
Dans l’immobilier, la crise semble s’être bel et bien installée. Dans plusieurs villes, les prix enregistrent des baisses importantes. Même Casablanca qui se targuait de se maintenir voit le marché s’essouffler. C’est donc dans un contexte que le groupe Al Omrane vient d’entamer son habituel road show. Pour la quatrième année consécutive, Al Omrane a décidé de faire son show en Europe. Cette quatrième édition s’étalera jusqu’à fin décembre 2017 et se déroulera dans les autres villes de France (Lille, Bordeaux, Marseille, Strasbourg) mais aussi à Turin et Bologne (Italie), Barcelone et Algésiras (Espagne) et Dusseeldorf (Allemagne).
Les MRE traversent eux aussi une période de crise. La précarité dans plusieurs secteurs d’activité a rendu leur situation encore plus fragile. Or, pour que les banques puissent leur octroyer des crédits, leur situation doit être stable. Ce qui est loin d’être le cas.
Les banques ne participent d’ailleurs plus à plusieurs salons de l’immobilier marocain qui se déroulent habituellement en Europe, preuve que le concept s’est largement essoufflé.
Crise, essoufflement du concept de salon, de road-show, réticences du secteur bancaire à cause de risques plus élevés.. Toutes ces raisons, pourtant fort dissuasives objectivement, n’ont pas empêché Al Omrane de faire son show et ce dans plusieurs pays européens.
On est donc en mesure de se demander à qui profitent ces tournées ? Qui les organise ? Combien coûtent-elles ?
Depuis le début de ces tournées, quel a été le bilan ?  Quel a été l’impact des précédents road-shows ?
Badre Kanouni semble sourd à tous ces questionnements. Al Omrane tire-t-elle réellement bénéfice de ces actions marketing qui ont pourtant fait leurs preuves d’inefficacité?
A.D

Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.