• dim 24 septembre 2017  04:15
Bled.ma

L'info sans frontières

ACCORD PAYS-BAS-MAROC SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE : UN COUP DUR POUR LA DIPLOMATIE MAROCAINE

ACCORD PAYS-BAS-MAROC SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE : UN COUP DUR POUR LA DIPLOMATIE MAROCAINE

27 janvier, 2016

[ - ] A [ + ]

C’est un véritable coup dur pour la diplomatie marocaine qui œuvre depuis 4 ans pour que l’accord sur la sécurité sociale entre le Maroc et les Pays Bas ne soit pas rompu. Le Parlement néerlandais vient de recueillir 91 voix en faveur de la rupture de cet accord contre à peine 56 voix contre.

Le bras de fer qui oppose le gouvernement néerlandais et son homologue marocain vient de prendre fin. Un projet de loi approuvant la rupture de l’accord vient d’être voté au Parlement néerlandais, recueillant 91 voix pour et 56 contre. Un sérieux coup dur pour la diplomatie marocaine qui, après 4 années de négociations, n’a pas réussi à convaincre les différentes forces politiques du pays. A Amsterdam, les acteurs associatifs marocains ne comptent pas baisser les bras. «Le projet de loi était en gestation l’année dernière au niveau du Parlement pour rompre carrément ce contrat qui date des années 70. Des négociations ont été entamées fin 2015, mais ont bloqué à cause de quelques divergences d’ordre politique», regrette Abdou Menebhi, président du Centre euro-méditerranéen de migration et de développement (EMCEMO), basé à Amsterdam.

La coordination nationale de lutte contre la suspension des allocations, menée par Menebhi, a l’intention de lancer une pétition pour bloquer cette décision. Sauf que le minimum de 300.000 signatures n’a pas encore pu être réuni. Un recours à la justice s’impose donc comme l’une des meilleures options. Rappelons-nous que ce sont les mêmes représentants associatifs des MRE qui avaient porté plainte contre le gouvernement néerlandais lorsqu’il avait décidé de réduire de 40% les pensions des veuves notamment. Ils avaient eu gain de cause.

Les Marocains ont aussi échoué sur un terrain où les Turcs avaient réussi. Pourtant, les Turcs avaient eu gain de cause, mais pas les Marocains… Disposeraient-ils d’une meilleure force de négociation que les Marocains ?

Bled.ma

 

 

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *