Conférence du FMI à Marrakech: croissance et emploi au menu | Bled.ma
  • sam 18 août 2018  19:21
Bled.ma

L'info sans frontières

Conférence du FMI à Marrakech: croissance et emploi au menu

Conférence du FMI à Marrakech: croissance et emploi au menu

19 janvier, 2018

[ - ] A [ + ]

Marrakech accueille, les 29 et 30 janvier, une conférence internationale sur le thème « Possibilités pour tous: promouvoir la croissance, l’emploi et l’inclusion dans le monde arabe ».

Le Fonds Monétaire International (FMI), le Fonds Monétaire Arabe (FMA) et le Fonds arabe pour le Développement Economique et Social (FADES) et le gouvernement marocain organiseront une conférence de haut niveau à Marrakech, les 29 et 30 janvier, sur le thème « Possibilités pour tous: promouvoir la croissance, l’emploi et l’inclusion dans le monde arabe ».

Cette rencontre rassemblera les décideurs, les dirigeants d’entreprises et les représentants de la société civile des pays arabes pour échanger leurs idées et leurs expériences sur la façon de créer des millions d’emplois en exploitant de nouvelles sources, a annoncé le FMI.

Parmi les intervenants, figurent la Directrice générale du FMI, Mme Christine Lagarde, le Directeur Général Président du Conseil d’Administration du FADES, M. Abdlatif Y. Al-Hamad, et le Directeur Général Président du Conseil d’Administration du FMA, M. Abdulrahman Al Hamidy.

Les intervenants aborderont plusieurs réflexions qui porteront sur les moyens de multiplier les débouchés en faveur des femmes et des jeunes en mettant en valeur l’innovation et l’esprit d’entreprise, la promotion de la transparence et de la technologie pour exploiter le potentiel de la région; et la définition de politiques propices à une croissance plus forte et plus inclusive.

« L’embellie que connaît une grande partie de l’économie mondiale donne une occasion parfaite de progresser dans l’exécution de réformes qui se font attendre — dans cette région comme ailleurs. Il serait malvenu de revenir sur ces réformes ou de les remettre à plus tard, car ce sont les générations futures qui en pâtiraient », a estimé Jihad Azour, Directeur du Département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI.

« Nous devons donc veiller à poursuivre ces réformes et à les appliquer dans un souci d’équité, en tenant dûment compte de leurs répercussions sociales, et de manière progressive, en fonction des ressources disponibles et des conditions macroéconomiques », a-t-il ajouté dans un article publié jeudi sur le blog du FMI, à l’occasion de la conférence de Marrakech.

MAP


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.