• jeu 14 décembre 2017  16:44
Bled.ma

L'info sans frontières

Affaire Samir : Cheikh Al Amoudi fait chanter le Maroc

Affaire Samir : Cheikh Al Amoudi fait chanter le Maroc

4 novembre, 2015

[ - ] A [ + ]

Cheikh Al Amoudi, principal actionnaire et président du conseil d’administration de la Samir veux arrêter la production si le gouvernement n’exerce pas des pressions sur des banques marocaines pour résoudre la problématique de ses dettes.

Le milliardaire saoudien d’origine éthiopienne veux forcer la main à l’Etat pour qu‘elle interviennent auprès des banques de la place pour éponger les dettes de sa société qui ont atteint 42,5 milliards dhs, Rien que ça . La position du gouvernement sur l’affaire La Samir a été ferme et l’exécutif n’acceptera aucun chantage concernant sa sécurité énergétique », a affirmé le ministre de l’Energie, Abdelkader Amara. « La position du gouvernement sur l’affaire La Samir a été ferme et l’exécutif n’acceptera aucun chantage concernant sa sécurité énergétique », a affirmé le ministre de l’Energie, Abdelkader Amara. M. Amara a appelé le propriétaire de la société à assumer son entière responsabilité, essentiellement concernant ses dettes envers l’Etat marocain et les particuliers. Pour le ministre, « il est illogique de demander à l’Etat d’intervenir pour éponger les dettes d’une société qui ont atteint 42,5 milliards dhs », d’autant, a-t-il dit, que La Samir était parfaitement consciente de sa situation financière qui lui a été rappelée à plusieurs reprises en lui demandant de trouver un plan de sortie de crise. Cette situation n’aura aucune incidence sur la raffinerie au Maroc, affirmé M. Amara, soulignant que le secteur de tutelle dispose d’un plan alternatif pour assurer l’approvisionnement du marché national en hydrocarbures.

Bled.ma

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *