• mar 24 avril 2018  19:08
Bled.ma

L'info sans frontières

AKHANNOUCH à Paris pour créer le Conseil des RNIstes Marocains du Monde

AKHANNOUCH à Paris pour créer le Conseil des RNIstes Marocains du Monde

5 février, 2018

[ - ] A [ + ]

C’est la première fois que l’initiative est lancée et c’est Aziz Akhannouch qui en est à l’origine. Le RNI (Rassemblement National des Indépendants) vient donc de lancer ce dimanche 4 février un Conseil pour les Marocains du Monde qui devra rassembler tous les MDM ayant adhéré au parti. Il souhaite également les inciter à contribuer davantage aux prises de décision du parti et de voter, lorsque la loi leur en donnera le droit.

 

C’est une des premières initiatives qui arrivent après la création de la 13e région. Rappelons-le, fin juillet dernier, la 13e région était créée au Maroc. Il s’agissait de concevoir, au sein de la CGEM, un espace spécialement dédié aux Marocains du Monde Entrepreneurs, qui rassemblerait l’ensemble des informations pour cette catégorie et serait une plateforme destinée infine à inciter les MDM à entreprendre au Maroc.
Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) a donc tenu dimanche 4 février à Paris, son congrès pour la « 13ème région ». Près de 500 personnes venues d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Afrique ont participé à cet événement présidé par Aziz Akhannouch, des membres du bureau politiques et des représentants des organisations parallèles.
 S’exprimant lors du Congrès, Aziz Akhannouch a expliqué qu’il n’était pas question pour le parti d’aller à la rencontre des marocains des 12 Régions du pays, sans s’arrêter à sa 13ème qui, bien qu’elle ne soit pas limitée territorialement, regroupe les marocains dans les quatre coins du monde. Akhannouch ainsi appelé la communauté marocaine à l’étranger de s’impliquer davantage dans le développement du pays. Car il est inconcevable pour un militant de rester immobile.

Afin de fortifier les liens entre les marocains résidents à l’étranger et leur pays d’origine, le RNI s’est engagé à veiller à ce que la culture marocaine leur soit dûment transmise là où ils résident. L’enjeu étant de voir la civilisation marocaine et la religion instrumentalisées. Le parti plaide dans ce sens pour le déploiement d’une offre pédagogique qui transmettra les principaux préceptes de la culture marocaine et des valeurs.

En conclusion de son discours, Akhannouch a tenu à rappeler l’importance de cette rencontre, qui est une première. Il a appelé à l’engagement de la communauté marocaine à l’étranger et a insisté sur la nécessité d’être à l’écoute et de la prise en compte de leurs propositions. Il s’agit pour le RNI de construire le progrès, au lieu de le subir.

Bled.ma

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.