• mer 18 octobre 2017  21:28
Bled.ma

L'info sans frontières

ALGÉRIE: DOUZE MILITAIRES TUES DANS LE CRASH DE LEUR HELICOPTÈRE

ALGÉRIE: DOUZE MILITAIRES TUES DANS LE CRASH DE LEUR HELICOPTÈRE

28 mars, 2016

[ - ] A [ + ]

Douze militaires algériens ont trouvé la mort et deux autres ont été blessés dans le crash, dimanche, de leur hélicoptère dans l’extrême-sud du pays, a indiqué le ministère algérien de la Défense nationale.   

Un hélicoptère de transport de troupes de type Mi-171 s’est écrasé « suite à une panne technique au niveau du secteur opérationnel d’Adrar, vaste région saharienne limitrophe du Mali », souligne le ministère dans un communiqué. Une enquête a été ouverte « afin de déterminer les circonstances de l’accident », souligne-t-on de même source.
En février 2014, l’armée algérienne sera frappée par l’une des pires catastrophes aériennes de l’histoire de l’Algérie, depuis l’indépendance en 1962, après l’écrasement à Oum El Bouaghi (Est) d’un avion C-130 qui a fait 77 morts, dont 73 militaires.  Au cours d’octobre de la même année, un bombardier de type Soukhoï (Su-24) va s’écraser lors d’un exercice d’entrainement dans la wilaya de Djelfa (300 km au sud d’Alger), tuant les deux pilotes. Deux ans auparavant, un autre avion militaire, un bimoteur de type CASA C-295, parti de Paris pour Alger, va tomber en Lozère, dans le sud de la France, avec à bord cinq militaires et un représentant de la banque d’Algérie, tous péri dans la catastrophe. Deux pilotes de chasse vont aussi trouver la mort dans une collision entre leurs deux avions, de type Mig, dans la wilaya de Tlemcen (Ouest).  L’aviation militaire algérienne a connu un autre drame en 2003. Le crash d’un C-130 au-dessus d’un quartier résidentiel à Boufarik, à 35 km d’Alger, va causer la mort des 4 membres de l’équipage, ainsi que de sept enfants et une femme suite à l’effondrement d’une habitation.


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *