• ven 22 septembre 2017  23:28
Bled.ma

L'info sans frontières

Algérie: le gouvernement ferme la chaîne privée El Watan TV

Algérie: le gouvernement ferme la chaîne privée El Watan TV

14 octobre, 2015

[ - ] A [ + ]

En Algérie, le gouvernement a fermé, lundi 12 octobre, la chaîne de télévision El Watan TV, à Alger. Cette fermeture intervient quelques jours après la diffusion sur cette chaîne d’un entretien avec Madani Mezrag, ancien chef de l’Armée islamique du salut (AIS), bras armé du Front islamique du salut (FIS). Dans cet entretien Madani Mezrag avait tenu des propos menaçants visant le président Abdelaziz Bouteflika. 

lundi 12 octobre au matin, le préfet d’Alger, sur ordre du ministère de la Communication, a procédé à la fermeture de la chaîne pour propos subversifs et atteinte au symbole de l’Etat. Ce que reproche le gouvernement à El Watan TV, ce sont les propos tenus par Madani Mezrag sur le plateau de la chaîne. Invité il y a quelques jours, l’ancien chef de l’Armée islamique du salut (AIS) avait alors réagi au rejet, par le président Bouteflika, de son projet de créer un parti politique.« S’il ne revoit pas sa position, il va entendre de moi ce qu’il n’a jamais entendu auparavant », avait alors menacé Madani Mezrag sur El Watan TV. Amnistié dans le cadre de la Charte de la paix et de la réconciliation, Madani Mezrag ne peut plus revenir dans la vie politique, selon cette même charte. Après avoir porté plainte contre la chaîne privée pour « atteinte au symbole de la République  », le préfet d’Alger ainsi qu’une trentaine de policiers, selon les journalistes, ont procédé à la fermeture des locaux, ce lundi matin, vers 9h00. L’après-midi, les employés de la chaîne se sont rassemblés devant le ministère de la Communication pour protester contre cette fermeture. « Pourquoi le gouvernement ferme-t-il El Watan TV, mais n’arrête pas Madani Mezrag » se sont-ils demandé. La chaîne emploie 170 personnes. Son patron a fait savoir qu’il allait déposer un référé devant la justice pour obtenir l’annulation de la décision. El Watan TV est la deuxième chaîne à être fermée depuis l’ouverture du champ audiovisuel au privé, il y a quatre ans. En mars 2014, en pleine campagne présidentielle, les autorités avaient décidé la fermeture d’Atlas TV.
RFI


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *