• sam 19 août 2017  06:15
Bled.ma

L'info sans frontières

AMINA TAHRI, DE LA DECOUVERTE DU MAROC AUX VOLCANS DE BOLIVIE

AMINA TAHRI, DE LA DECOUVERTE DU MAROC AUX VOLCANS DE BOLIVIE

25 octobre, 2016

[ - ] A [ + ]

C’est une passionnée de la marche en montagne, une amoureuse des grands espaces. Amina Tahri, banquière de profession, est une des rares femmes marocaines à entreprendre des périples aussi lointains que l’ascension du Kilimandjaro. C’est de l’Amérique Latine dont elle revient cette fois-ci.  Elle nous raconte cette belle aventure dans laquelle son employeur BMCE BANK OF AFRICA la soutient.

 BM Magazine :  La randonnée, c’est une passion, assurément…Racontez-nous comment c’est venu.

Amina Tahri : Mon premier contact avec la marche en montagne remonte à mon enfance dans une très belle région de l’oriental où mon grand-père a grandi. Malheureusement, je m’en suis détachée très jeune, à l’âge de 7 ans, quand ma famille a décidé de s’installer sur Casablanca. Mais lors de toutes nos vacances, mon père, très bon marcheur, tenait à nous faire au moins une balade en montagne pour renouer avec nos origines. C’était les meilleurs moments des vacances. Donc on peut dire que c’est dans les gènes.

Après, mon premier vrai contact avec l’altitude date de 2004, l’année où j’ai lancé mon projet « découverte du Maroc à pieds » qui m’a permis de faire d’une pierre deux coups : découvrir mon pays et pratiquer ma passion qui est la marche.

  • Vous êtes partie en Amérique Latine. C’est la première fois. Dans quel cadre?

Aller à la découverte des trésors naturels de l’Amérique Latine est un rêve convoité par chaque amoureux de la nature et des voyages.

Personnellement, l’idée est née depuis que j’ai réussi l’ascension du Kilimandjaro en février 2014. J’avais envie de continuer dans ma découverte des volcans, et en même temps de tenter de battre mon record personnel en tentant un 6000 m. Après deux mois de recherche, j’ai opté pour un circuit en Bolivie composé  d’un col et trois volcans dont deux d’entre eux me permettaient de battre mon record personnel.

  • BMCE Bank vous soutient dans votre périple.

BMCE BANK, mon premier et unique employeur pour la vie m’a épaulé et soutenu dans tous mes défis à commencer par la 17ème édition du rallye aicha des gazelles en 2007, ensuite le Kilimandjaro en 2014 et les volcans de la cordillère centrale bolivienne en 2016. Tous les moyens humains et matériels ont été mis à ma disposition pour me permettre de réaliser mon rêve dans les meilleures conditions.

Propos recueillis par A.D


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.