• sam 23 septembre 2017  15:43
Bled.ma

L'info sans frontières

Assilah abritera la 3ème édition du festival international Europe-Orient du film documentairee

Assilah abritera la 3ème édition du festival international Europe-Orient du film documentairee

2 octobre, 2015

[ - ] A [ + ]

La ville d’Assilah abritera, du 14 au 17 octobre, la 3ème édition du festival international Europe-Orient du film documentaire, à l’initiative de l’Association marocaine des études médiatiques et des films documentaires.

Présidé par l’écrivain et scénariste marocain, Mohamed Laroussi, le jury de la compétition officielle de cette édition est composé de l’actrice et productrice française, Annie Gonzalez, l’écrivain et peintre polonais Tomek Kawiak, et du producteur palestinien, Nabil Al Otaibi, indique un communiqué des organisateurs, notant que cette compétition sera couronnée par la remise des prix du meilleur réalisateur, du scénario et de la critique, outre le grand prix. Cette édition, qui mettra à l’honneur la Pologne, sera également marquée par la remise du prix d’ »Al Jazeera documentaire », après l’évaluation des œuvres en lice par un jury composé du réalisateur tunisien, Jamel Dallali, le chercheur marocain dans le domaine de photographie et directeur du Centre de l’image, Drissi Abderrahim, et le critique de cinéma égyptien, Jamal Jibril. Ainsi, dix films arabes et étrangers seront en lice pour cette édition, dont « l’or rouge » du réalisateur français Felipe Baron, « l’île aux mille violons » du britannique Mark Kedal, « les athlètes de longue distance » de l’espagnole Isabel Fernandez, « l’orphelinat » du réalisateur suisse Fernand Milguer, « Mercedes » du libanais Hadi Zakkak, et « le prince Abdelkader » du tunisien Akraam Adouani, outre deux films marocains, à savoir « les femmes de l’heure » de Rajae Seddiki, et « Yassin est allé en Syrie » de Yassin El Idrissi. Lors de cette édition, le festival rendra hommage aux réalisateurs marocain, Ahmed El Maanouni, jordanien Abbas Arnaout, ainsi qu’au chercheur en civilisation et architecture islamique, Mohamed Khamouch, et ce avec le soutien notamment du Forum d’Assilah, du Centre cinématographique marocain, Al Jazeera documentaire et de la municipalité d’Assilah.

MAP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *