• dim 24 septembre 2017  04:21
Bled.ma

L'info sans frontières

Attentats de Paris : la chasse aux terroristes est ouverte

Attentats de Paris : la chasse aux terroristes est ouverte

16 novembre, 2015

[ - ] A [ + ]

L’enquête et la traque de Salah Abdeslam après les attentats à Paris se transforment en opérations coup-de-poing dans l’Hexagone. Les polices française et belge traquent toujours Salah Abdeslam, suspecté d’être l’un des auteurs des fusillades des Xe et XIe arrondissements.

Une vaste opération anti-terroriste a été menée par les services français de sécurité, dans la nuit de dimanche à lundi, à Bobigny, Toulouse, Grenoble et à Jeumont (Nord-Pas-de-Calais), a-t-on indiqué lundi de sources médiatiques. Aucune indication n’a encore été livrée sur les perquisitions menées à Bobigny (en Seine-Saint-Denis) et à Jeumont (Nord Pas- de- Calais). Par ailleurs, selon les mêmes sources, lors de l’opération menée dans l’agglomération grenobloise, la police a procédé à plus d’une demi-douzaine d’interpellations et à la saisie d’armes et d’argent. Enfin, à Toulouse, où l’opération a ciblé une quinzaine d’objectifs, on indique qu’au moins trois personnes ont été placées en garde à vue, après une perquisition conduite dans le cadre de l’état d’urgence. Ces opérations interviennent dans le cadre de l’état d’urgence, décrété après les attentats qui ont visé Paris, vendredi soir, et qui, selon un bilan encore provisoire, ont fait au moins 132 morts et près de 350 blessés,, dont 42 sont toujours en service de réanimation. Le procureur de Paris, François Molins a indiqué, dimanche soir, que deux individus, de nationalité française et résidents en Belgique, ont été identifiés parmi les huit assaillants qui ont participé aux attentats. Le premier, âgé de 20 ans, a commis une attaque suicide à proximité du Stade de France, alors que le second, âgé de 31 ans, a attaqué un restaurant dans le 11ème arrondissement de Paris. Par ailleurs, un mandat d’arrêt international a été lancé par la police française pour rechercher un homme impliqué dans ces attentats. Nommé Salah Abdeslam, né en 1989 à Bruxelles, il serait l’homme qui a loué en Belgique un véhicule utilisé pendant les attentats de vendredi. Le suspect, qui serait le frère de l’un des kamikazes est présenté comme un homme « dangereux ».

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *