• lun 18 décembre 2017  14:52
Bled.ma

L'info sans frontières

ATTENTATS DE PARIS : LA FAMILLE D’HASNA AÏT BOULAHCEN PORTE PLAINTE CONTRE X

ATTENTATS DE PARIS : LA FAMILLE D’HASNA AÏT BOULAHCEN PORTE PLAINTE CONTRE X

20 janvier, 2016

[ - ] A [ + ]

La famille d’Hasna Aït Boulahcen, cousine d’Abdelhamid Abaaoud morte lors de l’assaut du Raid à Saint-Denis le 18 novembre dernier, cinq jours après les terribles attentats de Paris, a porté plainte contre X le 13 janvier avec constitution de partie civile pour «terrorisme, crime de meurtre et tout autre chef que l’enquête pourrait révéler» auprès du juge anti-terroriste Christophe Teissier, rapporte ce mercredi iTélé.

La jeune femme «n’est pas complice, n’est pas terroriste et pas non plus kamikaze. Le seul statut juridique qu’il lui reste, c’est victime du terrorisme», justifie Me Fabien Ndoumou. Hasna Aït Boulahcen est morte asphyxiée, sans doute à cause de l’explosion de la ceinture d’un kamikaze qui se trouvait dans la «planque» de Saint-Denis. Chakib Akrouh, un Belgo-marocain de 25 ans, a actionné son gilet alors qu’il se trouvait dans l’appartement avec Abdelhamid Abaaoud, coordonnateur des attentats de Paris, tué également par l’explosion, et sa cousine. Selon l’avocat de sa famille, la jeune femme était sous la pression d’Abdelhamid Abaaoud mais elle n’a jamais voulu mourir en martyr. Le conseil s’appuie notamment sur un enregistrement tourné pendant l’assaut et durant lequel la jeune femme hurle depuis une fenêtre : «C’est pas mon copain (…) Est-ce que je peux sortir, je veux sortir». La plainte a toutefois peu de chance d’aboutir. Comme le rappelle un journaliste spécialisé police-justice d’Itélé, Hasna Aït Boulahcen a joué un rôle prépondérant dans la dissimulation de son cousin aux autorités. Elle était en effet complice de ne pas avoir prévenu la police alors qu’elle avait rencontré Abdelhamid Abaaoud deux jours après les attentats, qu’elle lui avait fourni de l’argent et lui avait trouvé la fameuse planque de Saint-Denis.
Bled.ma avec Agences


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *