• mar 24 octobre 2017  01:16
Bled.ma

L'info sans frontières

Attentats en Tunisie :Le témoignage de Aymen Abderrahman, journaliste tunisien

Attentats en Tunisie :Le témoignage de Aymen Abderrahman, journaliste tunisien

27 juin, 2015

[ - ] A [ + ]

« Les Tunisiens sont extrêmement choqués par ce qui vient de se passer » : Aymen Abderrahman, journaliste tunisien l’est tout autant.

La fusillade qui a fait 37 morts à Souss laisse sans voix. « On croyait vraiment qu’après l’attaque du musée Bardo, il n’y en aurait pas d’autres. Nous nous sommes trompés ». «Choqués d’autant plus que cette attaque touche notre principale source de revenus, le tourisme. Auparavant les attaques visaient des institutions politiques, c’est différent ». Difficile d’envisager un avenir sous des angles optimistes. «L’avenir nous paraît sombre et très difficile, surtout avec un gouvernement caractérisé par la mauvaise gestion et l’amateurisme. Après l’attentat du Bardo, le gouvernement a beaucoup investi dans d’énormes campagnes de promotion pour vendre le tourisme tunisien. Des fêtes grandioses qui n’ont pas vraiment donné les résultats escomptés, fabrication du plus grand chapiteau du monde… !! Avons-nous besoin de cela ? Est-ce cela qui redresse le tourisme ? Dans sa composition actuelle, le gouvernement compte des erreurs de casting. L’essentiel pour les Tunisiens c’était de se débarrasser de l’ancienne Troika, Ennahda, le CPR (ancien parti de Moncef Merzouki) et Ettakol. Ce gouvernement n’a pas été élu pour ses compétences».

Leila Amiri


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *