• mar 24 octobre 2017  02:59
Bled.ma

L'info sans frontières

AUDIENCES TV : 2M ASSURE AVOIR 60% DE PART DE MARCHE

AUDIENCES TV : 2M ASSURE AVOIR 60% DE PART DE MARCHE

15 juin, 2016

[ - ] A [ + ]

Bataille rangée pour l’audimat en ce mois de ramadan. Télés et radios changent de grilles, arrivent avec de nouveaux programmes.. . pas toujours de qualité mais regardés tout de même. Le moment du ftour à la télé est disputé par les chaines.

 Sur son site, la SNRT rappelle que Ramadan 2015 a drainé 4,7 millions de téléspectateurs, avec une hausse de 140 pc, plus de 200% en part d’audience et 41% de part de l’audimat.

Des chiffres publiés par « Marocmétrie » sur le mois de Ramadan 2015, font ressortir que la durée d’écoute, par foyer en moyenne quotidienne, était de 7h47 min, que les Marocains ont regardé en moyenne par jour la TV pendant 3h57 min et que plus de 27 millions ont eu au moins un contact avec une des 9 chaînes marocaines. On verra pour ramadan 2016. D’ores et déjà, bien avant le mois, les communiqués des chaines de télé parlent de nouvelles grilles diversifiées et totalement adaptées aux besoins des familles. 

La première chaîne Al Oula, tout en arborant « sa qualité de chaîne familiale marocaine par excellence », assure avoir concocté une grille diversifiée allant des émissions religieuses, culturelles, artistiques au divertissement et avoir mis à disposition « tous les moyens matériels et artistiques nécessaires pour présenter des programmes qui correspondent à l’ensemble de la famille marocaine, tout en restant fidèle à l’identité et aux coutumes des marocains de manière générale ».

Dans un récent communiqué, 2M assure avoir maintenu, durant les premiers jours du Ramadan, son leadership en s’arrogeant 60 % de part de marché en prime time, notant que « malgré une concurrence ardue, les premiers jours du Ramadan ont démontré l’adhésion du public marocain et sa confiance perpétuée en les programmes de 2M ».

Les programmes diffusés pendant le Ftour ont ainsi enregistré de très bons résultats, à l’image de la caméra cachée « Mchiti Fiha » qui s’est accaparé 77 % de part d’audience et a fédéré près de 7,7 millions de téléspectateurs, suivie par « l’Auberge », regardée par près de 7 millions, soit 61,5 % de part d’audience, alors que près de 6,6 millions de téléspectateurs ont regardé « Salwa w Zoubir », soit 60 % de part d’audience. Quelque 5,4 millions ont regardé « Kebbour w Lahbib », soit 56 % de part d’audience, au moment où la série dramatique « Sir Al Morjane » s’est, quant à elle, emparée de 56 pc de part de marché, totalisant près de 5 millions de téléspectateurs.

Le Ramadan est aussi synonyme de surconsommation des programmes télévisés qui, au grand bonheur des annonceurs, s’adressent à toutes les tranches d’âge et catégories socioprofessionnelles, le téléspectateur marocain étant, en ce mois de jeûne, amené à passer environ cinq heures par jour devant son récepteur, soit deux fois plus que le reste de l’année.

Alors que la bataille de l’audience fait rage sur les ondes et les écrans du fait que nombre d’entre eux réalisent, en ce mois béni, jusqu’à 25 % de leurs chiffres d’affaires, les annonceurs, saisis d’une véritable « pub-mania », continuent de se bousculer pour avoir droit au chapitre, particulièrement sur la plage horaire du Ftour.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.