• lun 18 décembre 2017  14:53
Bled.ma

L'info sans frontières

Ce que l’on sait d’Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris

Ce que l’on sait d’Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris

16 novembre, 2015

[ - ] A [ + ]

Le belge d’origine marocaine Abdelhamid Abaaoud serait le commanditaire des attentats de Paris. Le cerveau présumé de la cellule djihadiste belge de Molenbeek  est activement recherché depuis plusieurs mois.

Les enquêteurs sont sur la piste d’un commanditaire belge connu aussi bien par la presse que par les services de renseignements. Ce commanditaire des attentats de Paris aurait été identifié : il s’agirait d’Abdelhamid Abaaoud, déjà considéré en Belgique comme le cerveau des attaques déjouées en janvier dans la ville belge de Verviers. Il est activement recherché depuis plusieurs mois par les services de renseignement européens. Son nom apparaît dans plusieurs dossiers liés à des projets d’attentat avortés en France.

Abdelhamid Abaaoud a pour nom de guerre Abou Omar Soussi. Cet homme âgé de 27 ans est un Belge de Molenbeek, d’origine marocaine. Il est une figure connue des services de sécurité et serait le chef et le pourvoyeur des fonds d’une cellule démantelée en Belgique en janvier dernier. Il est parti combattre dans les rangs du groupe Etat islamique en Syrie en 2013, puis a rapidement gravi les échelons avant de devenir un donneur d’ordre. Dans une vidéo diffusée en mars 2014 où l’EI se vante de commettre des atrocités, Abdelhamid Abaaoud s’adresse à la caméra, au volant d’un véhicule qui tire des cadavres mutilés vers une fosse commune.

Pour les enquêteurs, Abdelhamid Abaaoud serait donc bien le commanditaire des attaques sanglantes de vendredi. Selon le journal De Standaard, c’est avec Brahim Abdeslam, un kamikaze qui s’est fait explosé boulevard Voltaire, que cet homme aurait été en contact. En effet, leurs deux noms apparaîtraient dans plusieurs dossiers criminels de droit commun pour des faits commis à Bruxelles et remontant à 2010-2011. D’après DH.be et France Info, Abdelhamid Abaaoud et Salah Abdeslam, activement recherché, sont amis d’enfance. Ils auraient par le passé été accusé de braquages. De plus, celui présenté comme étant « le cerveau » et les frères Abdeslam ont résidés à Molenbeek, près de Bruxelles. C’est d’ailleurs vers la Belgique que les hommes en cavale auraient pu se rendre, et c’est à Molenbeek que la police a procédé à sept interpellations ce week-end. Cette banlieu de la capitale belge est connue pour être un « fief islamiste ». L’auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, y aurait séjourné.

Par ailleurs, le nom d’Abdelhamid Abaaoud était déjà apparu dans l’enquête sur une série d’attaques déjouées en Belgique au mois de janvier dernier. Il avait déjà été identifié comme le cerveau de ces attaques, celui qui dictait les ordres et qui finançait l’opération. Suite au démantèlement de sa cellule jihadiste belge, il aurait fui et se cacherait dans un autre pays, peut-être la Grèce ou la Turquie. Il avait été condamné à 20 ans de prison en juillet dernier à Abdelhamid Abaaoud Abdelhamid Abaaoud , lors d’un procès auquel il n’était bien sûr pas présent. D’après un témoin cité par France Info, il aurait eu comme projet de retour de Syrie de « frapper une salle de concert » en France.

Où se trouve-t-il ?

Il pourrait avoir quitté la Syrie et se trouver actuellement en Grèce ou en Turquie, d’où il pourrait avoir commandé les attentats de Paris. Son téléphone aurait été localisé en Grèce. Il aurait passé des appels au frère de l’un des deux djihadistes belges présumés, Radwan Haqawi et Tareq Jadoun, récemment revenus de Syrie et tués lors de l’assaut de leur planque par la police en janvier à Verviers en Belgique. Abdelhamid Abaaoud est toujours en fuite. Des arrestations ont eu lieu en janvier à Athènes. Elles n’ont pas permis de mettre la main sur lui mais elles ont en revanche permis d’arrêter quatre suspects, dont « un pourrait avoir un lien » avec les attaques déjouées de Verviers, avait indiqué à l’époque le parquet fédéral belge.

Bled.ma avec Agences

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *