• mar 17 octobre 2017  21:27
Bled.ma

L'info sans frontières

Cinéma : Les producteurs réclament la liberté d’expression

Cinéma : Les producteurs réclament la liberté d’expression

9 juin, 2015

[ - ] A [ + ]

Rencontre animée que celle organisée par la Chambre nationale des Producteurs de films, lundi 8 juin. Sur fonds de polémiques, les producteurs ont voulu parler de leurs déboires et des entraves au développement de leur activité, avec comme toile de fonds une actualité brûlante.

Ordre du jour chargé pour les producteurs de films, lors de la conférence débat du lundi 8 juin. D’abord, le contexte. La vive polémique autour du film de Nabil Ayouche pose des questions importantes pour le cinéma car au-deçà-là de l’autorisation, ou non, de distribuer, il s’agit de liberté d’expression ou plutôt de «contenu autorisé». A l’ordre du jour figurait d’ailleurs la liberté d’expression au cinéma ou plus précisément les moyens les plus adéquats pour défendre et développer la liberté d’opinion, d’expression et de création.

D’autres questions d’actualité ont été évoquées, notamment :

–  Pourquoi les chaînes de télévision nationales, contrairement à ce qui se passe partout dans le monde, ne confient que rarement la production de leurs fictions à des producteurs de films ?

–  Pourquoi les chaînes de télévision nationales ne participent plus à la production de films cinématographiques, alors que leurs cahiers des charges le stipule ?

  Rechercher de nouveaux moyens de diffusion des films en dehors des salles conventionnelles qui se réduisent de plus en plus.

–  Comment développer de bonnes relations avec l’ensemble des médias nationaux et les amener à soutenir la sortie des films nationaux?

 

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *