• sam 22 juillet 2017  09:44
Bled.ma

L'info sans frontières

CINEMA RUSSE ET TAPIS ROUGE AU FESTIVAL DU FILM DE MARRAKECH

CINEMA RUSSE ET TAPIS ROUGE AU FESTIVAL DU FILM DE MARRAKECH

5 décembre, 2016

[ - ] A [ + ]

Le Festival International du Film de Marrakech s’est ouvert, ce week-end, sous un ciel pluvieux. A l’honneur pour cette 16e édition, le cinéma russe avec une riche programmation tout au long de la semaine de films russes. Francis Ford Coppola a cédé sa place au réalisateur et producteur hongrois Béla Tarr qui préside le jury de cette édition. Pour la participation marocaine, aucun film n’est en compétition. Aucun non plus n’a été sélectionné pour la partie « coup de cœur ».

 Une seizième édition sous les couleurs de Marrakech et du cinéma russe. Le Festival International du Film de Marrakech, qui a ouvert ses portes ce vendredi 2 décembre sous un ciel pluvieux a déroulé le tapis rouge à des dizaines d’acteurs et de cinéastes connus mondialement. Un moment fort et un rendez-vous qui a su se faire sa place dans le monde du cinéma. Jusqu’au 10 décembre des hommages et des projections s’alterneront dans l’enceinte du Palais des Congrès de Marrakech et pour la première fois, sept projections se feront à Rabat, au sein de la capitale, une façon de «délocaliser le festival », expliquent les organisateurs.  Le grand Francis Ford Coppola a cédé sa place de Président du Jury à un autre grand réalisateur et producteur venu de Hongrie, Béla Tarr. Il sera cette année aux côtés du réalisateur danois Bille August, de l’acteur australien Jason Clarke, de l’actrice canadienne Suzanne Clément ou encore de l’actrice indienne Kalki Koechlin. L’actrice marocaine Raouia fait également partie du jury. Tout au long de cette semaine, ils devront décider du sort des films de 28 pays en compétition officielle et quatorze longs métrages en lice pour l’Etoile d’Or. Pour rappel, « Very Big Shot » avait été le dernier film du réalisateur libanais Mir-Jean Bou Chaaya à qui avait été décerné le prix Etoile d’Or. En plus de 10 films hors compétition et 6 coups de cœur.

Aucun film marocain n’est en compétition pour cette 16 e édition ni ne fait partie des coups de cœur. Le directeur artistique du FIFM expliquait qu’aucun film de nationalité marocaine n’avait répondu aux exigences de sélection tout comme les films italiens visionnés. «L’art a ses exigences », déclarait-il pour répondre au questionnement de journalistes sur l’absence du Maroc en compétition officielle. Idem pour la partie Coup de Cœur.
Côté hommages, on retrouve un marocain en la personne de Abderrahim Tounsi, le célèbre Abderraouf, qui est plutôt un homme de théâtre.

A.D


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.