• jeu 19 octobre 2017  15:48
Bled.ma

L'info sans frontières

Code pénal marocain : La société civile demande le retrait de l’avant-projet

Code pénal marocain : La société civile demande le retrait de l’avant-projet

15 juillet, 2015

[ - ] A [ + ]

L’affaire des jeunes filles d’Inezgane a remis sur le tapis le projet de code pénal au Maroc. La mouture de l’avant-projet est loin de satisfaire une large frange de la société civile qui demande son retrait dans les plus brefs délais.

Des jeunes filles acquittées, au grand bonheur de la société civile qui s’est largement mobilisée ces dernières semaines pour défendre les libertés individuelles. L’affaire a remis sur le devant de la scène l’avant-projet de code pénal. Dans un communiqué commun, la Fédération Démocratique des droits des Femmes et le Réseau des Femmes Solidaires ont exprimé leur vif mécontentement face à la mouture actuelle du projet de code pénal. “Nous considérons que ce draft du code pénal n’est pas seulement non conforme aux engagements internationaux du Maroc en matière de respect des droits et libertés individuelles , mais il vise aussi , à avorter toute possibilité d’amendement du projet de loi 103.13 conformement aux normes internationales de lutte contre la violence de genre et nous demandons son retrait dans les délais les plus bref”, peut-on lire dans le communiqué.  Il ajoute “nous réaffirmons la nécessité d’adopter des politiques appropriées et de prévoir les budgets adéquats pour éradiquer la violence de genre, ainsi que les structures nécessaires à l’accueil et la prise en charge des femmes victimes de violence”.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *