• dim 22 octobre 2017  07:28
Bled.ma

L'info sans frontières

COMMENT LES MÉDIAS REPRODUISENT LES STÉRÉOTYPES SUR LA FEMME MAROCAINE

COMMENT LES MÉDIAS REPRODUISENT LES STÉRÉOTYPES SUR LA FEMME MAROCAINE

7 mars, 2016

[ - ] A [ + ]

Les médias reproduisent les stéréotypes existant dans la société marocaine sur la femme, a souligné à Rabat l’enseignant chercheur Abdelwahab Rami.

Tant que les stéréotypes sur la femme persistent encore dans la société marocaine, les médias continueront à reproduire ces clichés de manière volontaire ou intentionnelle, a souligné à Rabat l’enseignant chercheur au sein de l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC), Abdelwahab Rami.Ces stéréotypes ne sont pas uniquement les résultats de représentations négatives de la femme comparativement à l’homme, mais aussi et surtout de comportements professionnels et moraux en relation avec le contexte de la pratique médiatique et la prise de conscience du journaliste des outils de travail ainsi que la présence ou absence de références régissant le travail des journalistes, a ajouté cet expert dans le domaine du renforcement des capacités des journalistes dans une déclaration à la MAP à l’occasion de la Journée mondiale de la femme (8 mars). Dans ce contexte, M. Rami cite à titre exemple un certain regard machiste qui engendre un traitement médiatique de la femme en tant que corps, et du point de vue de sa dépendance à l’homme, et ses charges familiales et ménagères plus que son travail. M. Rami a, en outre, noté que l’Internet, ce nouveau-né de la technologie, a compliqué la donne, faisant des femmes un outil idéal pour la vente et l’attraction relevant que les sites électroniques d’information et les réseaux sociaux abondent de stéréotypes sur la femme et que les hommes ou les femmes elles mêmes, diffusent à une large échelle. L’expert en médias a relevé que le nombre limité de femmes présentes sur les médias ou au niveau de la politique et de l’économie crée à lui seul des stéréotypes véhiculés sur l’incapacité de gestion stratégique de la femme, et un manque de leadership et de capacité de création de la prospérité, et qui ne font que perdurer ce statut-quo.

MAP

 

 

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *