• mar 24 octobre 2017  12:10
Bled.ma

L'info sans frontières

Comment Louardi a réussi là où beaucoup ont échoué ?

Comment Louardi a réussi là où beaucoup ont échoué ?

16 juin, 2015

[ - ] A [ + ]

Escomptée depuis des années, la fermeture du mausolée de la honte est enfin enclenchée.

Il l’a promis, il l’a fait. El Houcine Louardi, ministre de la santé est en passe de devenir un héros national. En dépit du tollé provoqué par l’annonce de sa fermeture, le mausolée sis à Kalaât Sraghna où croupissaient 800 pensionnaires souffrant de maladies et de troubles mentaux, est bel et bien en passe de disparaître. Son évacuation a commencé jeudi dernier. Ces pensionnaires dont la majorité ne bénéficiait d’aucun traitement, manifestaient des symptômes de mauvais traitements et de violence, selon une enquête du ministère de la santé publiée en avril dernier.  Selon la MAP, le ministre de la santé, El Houcine Louardi, a indiqué hier lundi 15 juin, que son département s’engage à assurer la prise en charge et l’hospitalisation des malades évacués de Bouya Omar avec la garantie de conditionner toute sortie à l’aval des familles des patients.Cette action rentre dans le cadre de l’opération «Al-Karama en santé mentale» au profit des pensionnaires de Bouya Omar, lancée par le département de Louardi et qui vise à rétablir la dignité des malades et garantir leurs droits légitimes. Le ministère s’engage également, a-t-il poursuivi, à construire un centre social de santé mentale à Bouya Omar pour prendre en charge gratuitement les malades avec un suivi social dans le cadre d’une solution globale et intégrée impliquant l’ensemble des intervenants concernés. Plusieurs mesures seront prises dans le cadre de cette opération notamment l’extension de la capacité d’accueil des structures hospitalières de santé mentale, la création de nouvelles unités hospitalières intégrées, le renforcement des effectifs par le recrutement de 34 médecins spécialistes en santé mentale et de 122 infirmiers spécialisés, en plus d’une enveloppe budgétaire de 40 millions de DH pour l’acquisition de médicaments et la mobilisation de 60 ambulances pour évacuer les malades de Bouya Omar vers les structures hospitalières spécialisées au niveau de leurs régions et provinces d’origine.

Bled.ma / MAP

 

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *