• mar 17 octobre 2017  21:38
Bled.ma

L'info sans frontières

COP21et COP22 : une opportunité historique

COP21et COP22 : une opportunité historique

8 décembre, 2015

[ - ] A [ + ]

Jamais le Maroc n’aura marqué la diplomatie multilatérale comme il l’a fait en s’imposant au sein de la COP21 comme une nation leader au registre des énergies renouvelables ! Le groupe africain, qui compte pourtant quelques régimes belliqueux à l’encontre notre pays, a globalement salué le choix énergétique fort écologique du Royaume lors de la rencontre provoquée par François Hollande au Bourget.

L’éligibilité du Maroc au financement de la totalité de son ambition en matière d’énergie solaire semble ne faire dorénavant aucun doute. Notamment auprès de la France qui alloue deux bons milliards de dollars au financement des énergies renouvelables dans les pays du Sud.

Confier l’organisation de la COP22 au Maroc n’est rien de moins qu’un acte historique dont les retombées capitalistiques et les conséquences géostratégiques, y compris au chapitre de l’affaire saharienne, ne cesseront de se manifester durant les prochaines années. Cet acte égale et, par certains aspects, dépasse la « gloire » récoltée par l’Algérie boumédienienne au lendemain de sa présidence de l’Assemblée générale de l’ONU en avril 1974.

 

Mais…car il y a un « mais »…

Serons-nous aptes à gérer ce crédit diplomatique universel au bénéfice de nos priorités socioéconomiques, géostratégiques et institutionnelles ? A se remémorer les écarts diplomatiques stupides de certains de nos responsables, j’ai tendance à répondre par la négative. Mais, sachant Mohammed VI extrêmement jaloux de son arrimage aux investissements technologiques – les seules viables à l’horizon 2050, y compris pour son propre groupe (SNI) –, je suis plutôt enclin à l’optimisme. Et puis, heureusement qu’il nous arrive parfois de retrouver quelque sens de l’opportunité, comme ce fut le cas dans nos fructueux rapports avec les contrées subsahariennes depuis une bonne décennie !

Mon Dieu, faites à ce que nos responsables ne dilapident point le crédit de haute main gagné à la faveur des COP21 et COP22 !

Par Abdessamad Mouhieddine​


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *