• dim 22 octobre 2017  07:27
Bled.ma

L'info sans frontières

COP22 : LES PLIS DE L’APPEL D’OFFRES SERONT OUVERTS LE 10 MARS

COP22 : LES PLIS DE L’APPEL D’OFFRES SERONT OUVERTS LE 10 MARS

9 mars, 2016

[ - ] A [ + ]

Le Maroc dispose de tous les atouts pour la réussite de la 22ème Conférence cadre de l’ONU sur les changements climatiques (COP22), a souligné, mardi, Abdelâdim Lhafi, Commissaire de la Conférence.

Abdelâdim Lhafi, qui conduisait une délégation du comité de pilotage de la COP22 en visite de travail à Bonn, a affirmé dans une déclaration à la MAP, que le Maroc qui a abrité de grandes réunions planétaires et qui dispose d’une expérience avérée en matière d’organisation d’événements internationaux, est mobilisé pour non seulement accueillir cet événement, qui aura lieu du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech, mais contribuer à l’atteinte des objectifs souscrits par la communauté internationale en matière de changements climatiques.Il a souligné que « la tenue dans un pays africain de cette conférence mondiale devrait donner lieu à de grandes initiatives tournées vers le continent, ce qui correspond à la profondeur africaine de la politique de SM le Roi Mohammed VI en direction des pays du sud ».Lhafi a indiqué que le Maroc dispose d’une feuille de route pour réunir toutes les conditions de réussite de la conférence, appelant à la mobilisation de toutes les énergies (société civile, entreprises, médias, acteurs politiques, citoyens) pour assurer plein succès à la COP 22 qui constitue un défi universel.S’agissant des aspects logistiques liés notamment à l’aménagement du site de la conférence, Lhafi a expliqué que l’appel d’offres, lancé le 29 janvier dernier et dont les plis seront ouverts le 10 mars, comporte un certain nombre d’exigences précises et minutieuses qui sont définies dans la convention liant le Maroc aux Nations unies pour l’organisation de l’événement. Il a précisé qu’il s’agit d’un chantier ouvert dans « la transparence totale à toutes les entreprises qui répondent aux exigences techniques prescrites dans les cahiers des charges ».Lors de sa visite à Bonn la délégation marocaine, composée notamment de Abdeslam Bekrate, responsable du pôle de la logistique et de la sécurité, Samira Sitaïl, responsable du pôle de la presse et de la communication, ainsi que des représentants du pôle société civile, du ministère de l’Intérieur, du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération et du ministère de la Santé, a eu une séance de travail avec Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.Les membres de la délégation ont également tenu des séances de travail avec leurs homologues du secrétariat exécutif des Nations Unies sur les questions liées aux différents aspects d’organisation de la COP 22.

MAP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *