• sam 22 juillet 2017  05:57
Bled.ma

L'info sans frontières

COUVERTURE MÉDICALE DES INDÉPENDANTS: PAS DE PLAFOND DES INDÉMNITÉS

COUVERTURE MÉDICALE DES INDÉPENDANTS: PAS DE PLAFOND DES INDÉMNITÉS

22 juin, 2017

[ - ] A [ + ]

La couverture médicale des professions libérales ne fixe pas de plafond pour les indemnités relatives aux frais des soins, quelle que soit la maladie, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, ajoutant que le patient est pris en charge dès sa souscription et même s’il présente une condition préexistante. 

La couverture médicale des indépendants revêt un caractère obligatoire et coercitif, par la force de la loi, a déclaré M. El Ouardi à la presse peu avant la tenue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, soulignant que tous les régimes qui ont fait leurs preuves au niveau mondial sont des régimes obligatoires. La gestion de la couverture médicale des indépendants sera déléguée à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), de manière indépendante par rapport aux autres régimes, a précisé El Ouardi. Le panier des soins que couvre ce régime est identique à celui des salariés, a-t-il ajouté, notant que cette couverture médicale sera mise en oeuvre de manière progressive et participative, en associant les partenaires sociaux et l’ensemble des autres instances professionnelles. Le projet de loi relatif au régime d’Assurance maladie obligatoire (AMO) destiné aux professionnels, aux travailleurs indépendants et aux non-salariés exerçant des activités privées bénéficiera à 11 millions de personnes, soit 30% de la population, selon le ministre. Par ailleurs, El Ouardi a noté que le secteur de la santé au Maroc souffre d’un nombre de problèmes structurels profonds, affirmant que leur traitement n’est pas uniquement liés aux infrastructures, aux ressources humaines et équipements médicaux, mais passe par l’orientation vers la couverture médicale universelle, un domaine dans lequel le pays a réalisé de grandes avancées. A cet égard, le ministre a rappelé que l’assurance maladie obligatoire (AMO) instaurée en 2005 a profité à 38% de la population, ajoutant que 9 millions de personnes ont bénéficié du Régime d’assistance médicale (RAMED) depuis 2012, sans oublier les étudiants (288.000) et les migrants (environ 25.000) et les parents dont la loi inhérente est en cours d’examen à la Chambre des conseillers.

MAP


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.