• dim 19 novembre 2017  02:44
Bled.ma

L'info sans frontières

Crise des migrants : La France va construire un campement humanitaire pour 1.500 personnes à Calais

Crise des migrants : La France va construire un campement humanitaire pour 1.500 personnes à Calais

1 septembre, 2015

[ - ] A [ + ]

 Le Premier ministre français Manuel Valls a annoncé, lundi à Calais (Nord de la France), la construction pour début 2016 d’un campement humanitaire d’une capacité d’accueil de 1.500 personnes pour faire face à l’augmentation du nombre des migrants voulant traverser vers le Royaume-Uni.

Ce campement, qui est prévu avec 120 grandes tentes pour 12 personnes, sera construit dans une zone baptisée la « jungle » de Calais, où vivent des milliers de migrants dans un bidonville de fortune, a indiqué M. Valls lors d’un discours en marge d’une visite à Calais effectuée en compagnie du vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans et du commissaire chargé des questions migratoires, Dimitris Avramopoulos. Le Premier ministre a également relevé que ce campement, serait « complémentaire » du centre Jules-Ferry déjà existant, qui accueille les migrants dans la journée, et les femmes et les enfants la nuit. M. Valls a souligné la nécessité de faire face à la crise migratoire avec « humanité, responsabilité et fermeté », estimant que cette crise sera longue et que ce sera « un défi de l’enrayer ». Il a, à cet égard, appelé à agir avec méthode et refuser toute forme de démagogie, notant qu’il s’agit d’une « immense responsabilité » à venir face à cette crise migratoire qui « met nos sociétés à l’épreuve ». « Chaque migrant doit être traité avec dignité. Notre responsabilité c’est de s’assurer que le droit d’asile soit partout respecté, on ne peut s’y soustraire au moyen de barbelés », a estimé M. Valls, faisant la distinction entre les obligations de la France et de l’Europe à l’égard des demandeurs d’asile et la lutte à mener contre « l’immigration irrégulière ». De son côté, M. Timmermans a annoncé que la commission européenne allait accorder 5,2 millions d’euros supplémentaires à la France pour faire face à la situation, affirmant que l’Europe ne refoulera jamais « ceux qui ont besoin de protection ». « Ces nouveaux fonds serviront à la mise en place d’un campement pouvant offrir une assistance humanitaire pour environ 1.500 migrants », ainsi qu’à « soutenir le transport des demandeurs d’asile de Calais vers d’autres destinations en France », a-t-il précisé. La situation à Calais est un symptôme, parmi d’autres en Europe, d’une crise de plus grande ampleur, a relevé M. Timmermans, ajoutant qu’il s’agit d’une crise « à dimension européenne qui exige une réponse européenne ».

MAP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *