• mer 18 octobre 2017  01:11
Bled.ma

L'info sans frontières

CE QUI S’EST DIT LORS DE LA PASSATION DE POUVOIRS ENTRE BENHIMA ET ADDOU

CE QUI S’EST DIT LORS DE LA PASSATION DE POUVOIRS ENTRE BENHIMA ET ADDOU

8 février, 2016

[ - ] A [ + ]

On ne perd pas de temps à Royal Air Maroc. Le limogeage de Driss Benhima a bel et bien été acté ce lundi 8 février. La passation de pouvoirs entre Hamid Addou et Driss Benhima s’est faite très vite en présence des cadres de la compagnie, l’occasion pour Addou de parler, brièvement, de son « mode de management participatif ». 

 

C’est la nomination dont tout le monde parle. Ou plutôt le limogeage qui a fait jaser tous les salons ce week-end  depuis que Sa Majesté a  nommé Hamid Addou en remplacement de Driss Benhima qui présidait aux destinées de Royal Air Maroc.
Ce dernier occupait le poste depuis février 2006, dix ans au cours desquels Driss Benhima a dû probablement se faire des amis mais surtout beaucoup d’ennemis aussi bien au sein du milieu des affaires amis qu’au sein de la compagnie.
C’est un Benhima au visage décomposé, le regard presque hagard, qui cherchait ses mots et maîtrisait très mal la situation, cherchant ses mots que les cadres de Royal Air Maroc ont vu lors de la passation de pouvoirs de ce lundi 8 février. «La passation a été très courte, très brève », raconte un des cadres présents, «très traditionnelle  avec des speechs classiques ». Benhima les avait pourtant habitués à u style différent…
C’était pour Addou l’occasion de rencontrer les équipes mais surtout de parler du mode de management qu’il souhaitait mettre en place. «Je suis très participatif », a-t-il dit. Hamid Addou souhaiterait donc faire participer le plus grand nombre. Une chose est sûre : les défis sont grands…

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *