• mar 12 décembre 2017  04:32
Bled.ma

L'info sans frontières

Drame d’Essaouira: les sanctions commencent à tomber

Drame d’Essaouira: les sanctions commencent à tomber

21 novembre, 2017

[ - ] A [ + ]

Deux jours après le drame survenu dans la région d’Essaouira qui a fait quinze morts parmi la population, et alors que l’enquête est toujours en cours (le gouverneur d’Essaouira  devrait être entendu), de hauts responsables de la gendarmerie auraient déjà été sanctionnés. D’autres têtes devraient tomber dans les prochains jours.

A Sidi Bouaalem, lieu de la catastrophe ayant engendré la mort de quinze femmes, la situation est des plus graves. Plusieurs citoyens ont accusé des gendarmes d’avoir failli à leur mission d’assistance à personne en danger lors de l’action de bienfaisance à l’origine du drame.
De hauts responsables auraient déjà été sanctionnés. D’autres têtes devraient tomber dans les jours qui viennent. Une commission d’enquête effectue actuellement son travail d’investigation sur le terrain pour déterminer précisément les responsabilités des uns et des autres. Il a aussi été décidé d’entendre le gouverneur d’Essaouira sur le sujet, à la Cour d’appel de Marrakech.

Rappelons que les hautes directives du roi Mohammed VI ont été adressées au chef de gouvernement, Saâdeddine El Othmani, au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, ainsi qu’à toutes les parties concernées, afin de veiller scrupuleusement à ce que toutes actions futures de bienfaisance, au profit de populations démunies, soient sujettes a des règles strictes d’encadrement et d’organisation.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.