• mar 17 octobre 2017  12:23
Bled.ma

L'info sans frontières

ABOU HAFS

ABOU HAFS

22 mai, 2017

[ - ] A [ + ]

L’ex-salafiste Abou Hafs a demandé d’ouvrir le débat sur l’héritage au Maroc. La question de l’égalité entre l’homme et la femme dans l’héritage est récurrente et, régulièrement, mise sur le devant de la scène par des défenseurs des droits de l’homme et des féministes. La réponse a toujours été négative, prétextant que les lois de l’héritage sont régies par le Coran et que tout ce qui est écrit dans le Coran est intouchable. Cette fois, c’est un homme connu pour ses positions très conservatistes sur les questions religieuses qui demande à ce que le débat soit ouvert.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.