• mar 19 septembre 2017  12:45
Bled.ma

L'info sans frontières

Francisco Gil, DG de Sol House Taghazout Bay Surf : « Nous ne craignons pas la saisonnalité à Taghazout »

Francisco Gil, DG de Sol House Taghazout Bay Surf : « Nous ne craignons pas la saisonnalité à Taghazout »

6 mars, 2017

[ - ] A [ + ]

Dix mois à peine après son ouverture, le Sol House Taghazout Bay Surf, splendide village de surf situé en front de mer dans la somptueuse baie de Taghazout, s’apprête à afficher complet au cours de la prochaine saison estivale. L’espagnol Melia, qui a aussi pris en gestion un hôtel à Saidia, a opté pour la marque Sol House à Taghazout. Son directeur général, Francisco Gil nous en dit plus sur le groupe, ses relations avec la Société d’aménagement et de promotion de la baie de Taghazout et les prévisions pour les mois à venir.

  • Bled .ma : Avant que Sol House ne s’installe, a-t-on réalisé une étude de marché sur les potentialités de la région et à quoi a-t-elle abouti ?

 

  • Francisco Gil, DG Sol House : Le projet de Sol House et du village de surf appartient à la baie de Taghazout. Au départ, il y avait un autre gestionnaire qui avait géré le village de surf. L’accord n’a pas abouti entre la SAPST (Société d’Aménagement et de Promotion de la station de Taghazout) et l’ancien gestionnaire. La SAPST a donc fait appel à d’autres sociétés hôtelières au niveau international pour gérer le village. Il y avait un premier contact entre Melia et la SAPST car Melia a pris en gestion un des sites de la station de Saidia. C’est par ce biais que la SAPST a pu proposer à Melia de prendre en gestion le village de surf de la baie de Taghazout. Melia a décidé d’exploiter l’hôtel sous la marque Sol House qui est une marque du groupe de standing moyen (4 étoiles), pour une clientèle jeune.

 

  • Bled.ma : Vous avez ouvert il y a environ 10 mois. Vous ne craignez pas une trop forte saisonnalité comme ce qui se passe à Saidia par exemple.

 

 

  • Non, nous ne craignons pas cela ici car nous avons deux types de saisons. Il y a la haute saison pour la clientèle locale et le marché international qui cherche le soleil et l’hôtel en été. Il y a une autre saison pour les surfeurs qui coïncide avec les mois d’hiver. Cela nous permet de diversifier notre clientèle. Nous avons aussi le golf de Taghazout. Nous avons un accord avec le golf pour proposer un tarif préférentiel aux golfeurs.

 

  • Bled.ma : Quels sont les prix moyens au sein de votre établissement et comptez-vous proposer des formules pour attirer la clientèle.

 

  • Notre formule de base est celle de la chambre en BB. Nous proposons aussi une formule en demi-pension. La seule formule que nous ne proposons pas est la « All Inclusive ». Pour les prix, la House Room (formule basique) est à 70 euros. Pour la House master ( 2 chambres à coucher et petit déjeuner) , le prix est de 180 euros. En haute saison, ces prix peuvent varier jusqu’à 130 euros pour la house room et 330 euros pour la House master.

 

  • Bled.ma : Les MRE sont pour vous des Marocains comme les autres ?

 

  • Cette catégorie peut être intégrée dans la clientèle internationale comme les belges, les français ou les espagnols. L’avantage est que nous connaissons la culture et les mentalités donc nous nous adaptons aux besoins de cette clientèle.

 

  • Bled.ma : Quelles sont vos relations avec la SAPST ?

 

  • Les relations sont très solides et étroites. Le développeur est le propriétaire de la station. Nous travaillons pour son compte. Nous avons signé pour 10 ans renouvelables à 15 ans. Nous sommes donc là pour 10 ans au moins.

 

  • Bled.ma : Vous avez des réservations pour l’été prochain ?

 

  • Nous n’avons aucune crainte. Malheureusement, les réservations se font toujours à la dernière minute. L’été dernier, nous sommes arrivés à 100% pendant 2 semaines. C’était notre premier été. Pendant les mois de juillet et août, le taux d’occupation était de 85% au moins.

 

  • Propos recueillis par Amale DAOUD

Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.