• lun 18 décembre 2017  10:49
Bled.ma

L'info sans frontières

GABON: L’OPPOSITION ACCROIT LA PRESSION SUR ALI BONGO

GABON: L’OPPOSITION ACCROIT LA PRESSION SUR ALI BONGO

7 juillet, 2016

[ - ] A [ + ]

 L’opposition gabonaise  invité le président gabonais Ali Bongo Ondimba (ABO), candidat à sa propre succession à la tête de l’Etat à se retirer de la course pour un second mandat.

 

Les candidats déclarés de l’opposition à la présidentielle et les leaders de l’USP ont invité le 5 juillet 2016 Ali Bongo Ondimba,investi par le parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour briguer un second mandat à la tête de l’Etat à se retirer de la course. Ils estiment qu’ABO n’est pas Gabonais de souche et par conséquent tombe sous le coup de l’article 10 de la Constitution qui stipule que : « Toute personne ayant acquis la nationalité gabonaise ne peut se présenter comme candidat à la présidence de la république. Seule sa descendance ayant demeuré sans discontinuité au Gabon le peut, à partir de la quatrième génération. » Les candidats de l’opposition ont pris à témoin la communauté internationale quant au strict respect de la Constitution et des lois gabonaises. Ils ont appelé les jeunes, les femmes et les hommes à un sursaut de fierté, de dignité et d’honneur pour les actions efficaces, afin de faire barrage à la candidature d’ABO à la prochaine élection présidentielle.
De même, ils ont appelé les représentants des institutions telles que la commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) et la cour constitutionnelle à prendre leurs responsabilités.
La date butoir de dépôt de dossier de candidature à la future présidentielle est fixée au 12 juillet 2016. Il paraît pourtant difficile à soutenir, aux yeux du camp présidentiel, qu’un homme ayant exercé la Présidence puisse être déclaré inéligible…

Agences


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.