• mar 12 décembre 2017  04:34
Bled.ma

L'info sans frontières

Grève réussie dans les établissements AEFE du Maroc

Grève réussie dans les établissements AEFE du Maroc

28 novembre, 2017

[ - ] A [ + ]

Mouvement de grève réussi dans les établissements AEFE du Maroc, selon plusieurs responsables et parents d’élèves. Si les professeurs et élèves ont repris le chemin de l’école ce matin, les revendications et le mécontentement restent les mêmes.

10% de budget en moins: c’est ce que prévoit l’état français pour les établissements de l’AEFE dans le cadre de l’année budgétaire 2018. Un budget qui amènera la suppression de 500 postes d’expatriés basés à l’étranger.  L’Etat français a en effet octroyé à l’agence une subvention de 402 millions d’euros en 2015 pour financer l’activité des établissements, bien moins que l’année dernière..

Pour les principaux syndicats d’enseignants, la coupe de crédits du mois de juillet représenterait aujourd’hui près de 10% du budget de l’AEFE et contraint l’agence « à prévoir la suppression sur les trois ans à venir de plus de 500 postes d’enseignants titulaires, soit 8 % des effectifs actuels. »

Les parents d’élèves marocains craignent par ailleurs une détérioration de la qualité de l’enseignement au sein de ces établissements. Ces derniers pourraient être contraints de faire appel à des contractants locaux, rarement qualifiés pour des postes d’enseignant. Jusqu’à présent, ce recours était limité à quelques exceptions, décriées par les parents. Avec les coupes budgétaires et les contraintes qui en découleraient, cela pourrait devenir légion.

La suppression de filières pourrait également être d’actualité.
Pour 2017-2018, 350 000 élèves sont scolarisés dans ces établissements à travers le monde. Parmi eux, 60 % sont étrangers et 40 % français.

Les décisions finales devraient être prises au cours des prochaines semaines. Le Conseil d’Administration de l’AEFE dira ce qu’il en est du prochain budget.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.