• lun 21 août 2017  16:56
Bled.ma

L'info sans frontières

HILARY/TRUMP: CE QU’IL FAUT RETENIR DU PREMIER DUEL

HILARY/TRUMP: CE QU’IL FAUT RETENIR DU PREMIER DUEL

27 septembre, 2016

[ - ] A [ + ]

Les deux candidats à l’élection présidentielle américaine, Hillary Clinton (démocrate) et son rival Donald Trump (républicain) se sont livrés à leur premier face-à-face, ce lundi soir à New York.

Lors du premier débat présidentiel télévisé en vue des élections générales du 8 novembre, la candidate démocrate Hillary Clinton a défendu une vision économique qui capitalise sur les progrès réalisés sous l’administration du Président Barack Obama, notamment en matière de création d’emplois, alors que le prétendant républicain Donald Trump, qui déplore une économie en désordre, veut opérer une révision drastique des accords de libre-échange.

S’adressant à une audience nombreuse dans l’enceinte de l’Université Hofstra à New York, Clinton a souligné que son objectif, une fois élue à la Maison Blanche, serait de construire une « économie plus juste pour tout le monde », une économie qui s’appuie sur la création d’emplois, qui investit dans l’avenir et qui renforce la position de la classe moyenne.

Elle a fait savoir, dans ce contexte, qu’elle compte augmenter les taxes sur les plus riches, en arguant que ces derniers doivent contribuer à une relance économique durable et plus robuste.

Pour Trump, l’économie américaine est en crise, au vu du grand nombre d’entreprises qui quittent le pays pour aller investir à l’étranger, notamment au Mexique et en Chine.

« On ne peut permettre une telle situation », a-t-il insisté, en promettant de renégocier les accords de libre-échange, qui sont, argue-t-il, en défaveur des Etats-Unis, notamment l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Tout en accusant l’administration Obama, qui « a fait perdre aux Américains des millions d’emplois », le milliardaire new-yorkais a promis de réduire à 15 % les taxes sur les plus riches pour qu’ils puissent investir et créer plus d’emplois.

Répondant à une question du modérateur Lester Holt sur les relations interraciales et la discrimination, les deux candidats se sont accordés à dire qu’il faut revoir la relation entre les communautés afro-américaines et les agents de police, une relation qui vit au rythme d’une tension exacerbée par des actes de violences, dans plusieurs Etats américains.

Clinton a insisté, dans ce sens, sur la nécessité de rétablir la confiance et le respect entre les deux parties, de fournir une meilleure formation aux policiers, de réformer le système de justice pénale et d’imposer davantage de restrictions sur la possession des armes à feu, qui demeurent une « véritable cause » des drames qui se produisent dans plusieurs parties du pays.

Trump a souligné pour sa part l’importance d’appliquer la loi, d’imposer l’ordre et de protéger les communautés d’origine africaine et hispanique qui vivent dans des situations « difficiles » au niveau des centres urbains, tout en plaidant, à son tour, en faveur d’une meilleure relation entre les deux parties.

S’agissant de la lutte contre le groupe « Etat islamique », la candidate démocrate promet de contrer la propagande extrémiste de Daech sur Internet, d’intensifier les raids aériens sur les positions des terroristes en Irak et en Syrie et de soutenir les forces locales.

Tout en saluant le progrès réalisé jusqu’à présent par les forces américaines et celles de la coalition internationale, Clinton a également promis de viser le leadership de Daech.

De son côté, Trump a souligné qu’il compte protéger la sécurité des Américains en déployant tous les moyens nécessaires pour venir à bout de la menace terroriste que représente le groupe « Etat islamique ».

MAP


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.