• ven 18 août 2017  02:21
Bled.ma

L'info sans frontières

Immobilier au Maroc : Rien ne va plus

Immobilier au Maroc : Rien ne va plus

14 mars, 2014

[ - ] A [ + ]

Des villes comme Casablanca et Rabat exclues du programme de logements intermédiaires, des magouilles à n’en plus finir dans le logement social, des pots de vins et passations opaques, des prix flamboyant qui ne reflètent aucunement les lois du marché… l’immobilier au Maroc est loin d’être un modèle.

C’est un secteur en grand marasme au Maroc. L’immobilier n’en finit pas de faire parler de lui au Maroc. Et les promesses gouvernementales apparaissent s’estompent.
Le programme du logement intermédiaire dont se vante le gouvernement depuis trois ans au moins. A peine conçu, le programme piétine. En cause, la chèreté des terrains dans certaines villes et donc l’impossibilité de réaliser, selon les promoteurs, ces programmes. Du coup, des villes comme Casablanca ou rabat sont exclues du programme.
Le logement social. Les promoteurs demandent du noir alors que celui-ci est strictement interdit. Dans le logement social, les sommes peuvent aller jusqu’à 100.000 DH, soit plus du tiers du coût d’acquisition alors que le promoteur a bénéficié d’avantages hors-normes pour réaliser ce programme.
Que fait donc l’Etat? Quelles sont les sanctions qu’il va infliger à ces malfaiteurs ?Ou va-t-on à nouveau faire la sourde oreille et attendre que tout passe?


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *