• dim 20 août 2017  18:23
Bled.ma

L'info sans frontières

Immobilier : MRE, gare aux arnaques

Immobilier : MRE, gare aux arnaques

29 juillet, 2015

[ - ] A [ + ]

L’achat sur plan est un véritable risque. Plusieurs problèmes peuvent surgir. Les retards dans les livraisons peuvent être énormes avec parfois des surprises au niveau même de l’agencement des biens. Le ministère de l’Habitat a donc envisagé une loi destinée à protéger à la fois l’acquéreur et le promoteur. Cette loi pourrait passer en septembre prochain.

 Nième sit-in à Paris devant les locaux de Chaabi Lil Iskane. Des dizaines de MRE ont protesté hier contre la non livraison des biens acquis en majorité sur plan auprès du promoteur Chaabi Lil Iskane . Ce dernier figurait pourtant parmi les « valeurs sûres » du marché. Mais rien n’y fait. Les acquéreurs, en majorité sur plan, n’ont toujours pas vu leur bien ni récupéré leur argent ou été indemnisés pour le retard. Chaabi Lil Iskane est loin d’être le seul dans ce cas. Des promoteurs, et pas les moindres, affichent des retards de 2, 3 voire 4 ans sur le cahier de charges initialement signé avec l’acquéreur.

 Quels recours possibles ?

Si ce n’est qu’un simple retard, l’affaire peut être réglée.Le comble est de se retrouver avec un bien non conforme à ce qui a été initialement convenu. C’est le cas de nombreuses personnes qui ont préféré acheter sur plan. Les MRE sont nombreux dans ce cas de figure étant donné qu’ils n’ont souvent pas le temps d’attendre que le projet soit achevé. Le ministère de l’Habitat, qui avait créé une cellule de réclamation pour MRE .Un projet de loi visant à encadrer et réglementer la vente sur plan pour « sécuriser le promoteur » est en cours. Le ministre de l’habitat affirme que le texte verra le jour en septembre. On affirme que l’acquéreur pourra réclamer des intérêts de retard et que le promoteur exigera des pénalités en cas de désistement. Il faut espérer que cette loi verra le jour et qu’elle permettra aux acquéreurs de disposer d’un minimum de droits.

A.D


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *