• dim 24 septembre 2017  18:40
Bled.ma

L'info sans frontières

JACQUES TOLÉDANO : « LE MAROC EST UNE EXCEPTION, C’EST LE PAYS D’ISLAM DES LUMIÈRES »

JACQUES TOLÉDANO : « LE MAROC EST UNE EXCEPTION, C’EST LE PAYS D’ISLAM DES LUMIÈRES »

21 janvier, 2016

[ - ] A [ + ]

 

Le Président Exécutif De la Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain & du Musée du Judaïsme Marocain de Casablanca, Jacques Tolédano, est un amoureux du Maroc. A l’occasion de l’exposition organisée à Casablanca sur 150 ans d’existence des écoles juives, il explique à Bled.ma l’importance de l’Alliance et celle du Maroc.

Bled.ma : L’exposition organisée à Casablanca est la première du genre. Est-ce une manière de dire que le Maroc est très important pour l’Alliance?
Jacques Tolédano : Le Maroc est effectivement très important pour l’Alliance. C’est dans le Royaume que l’institution s’est d’abord déployée, à Tétouan dès 1862. Puis dans les années 1950, les écoles se sont maintenues alors qu’elles fermaient dans plusieurs pays. A l’Indépendance, le réseau devient Alliance Ittihad et intègre l’enseignement de l’arabe.
J’ajouterais que c’est en grande partie au sein des écoles de l’Alliance que le million de Juifs de la diaspora marocaine a cultivé son attachement viscéral au Maroc.

Pourquoi n’avez-vous pas imaginé une exposition itinérante? Parce qu’après tout, nous aurions pu imaginer la tenue de cette exposition à Tétouan.

Nous réfléchissons à une exposition itinérante. Les écoles étant toutes situées à Casablanca, la Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain et le Musée du Judaïsme Marocain étaient plus à même de recevoir la première édition de cette exposition destinée à tous mais en premier lieu aux élèves de l’ALLIANCE-ITTIHAD et à leurs parents.

Le Réseau des écoles juives continue-t-il de se développer?

Le réseau ne se développe pas mais se stabilise avec quatre grandes écoles à Casablanca qui accueillent 640 élèves dont 345 musulmans. C’est en plus un réseau de l’excellence qui a obtenu 100% de réussite à la session 2015 du bac « S » de l’Académie de Bordeaux.

Dites-nous un mot sur cette magnifique co-existence entre les religions et les peuples?

Le Maroc est le seul pays où les écoles de l’Alliance-ITTIHAD accueillent des non juifs. Dans un environnement international tourmenté, n’est-ce pas là le plus bel exemple de « vivre ensemble »?
Cela confirme l’exception du Maroc, pays d’Islam des lumières.

Leila Amiri


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *