• sam 21 octobre 2017  16:47
Bled.ma

L'info sans frontières

« Kane ya Makane » de Abdelwahab Doukkali revisitée

« Kane ya Makane » de Abdelwahab Doukkali revisitée

15 décembre, 2015

[ - ] A [ + ]

« Kane ya makane » sera revisitée. La célèbre et non moins appréciée chanson du grand Abdelouahab Doukkali sera le prochain single du musicien Amine AUB en duo avec le rappeur Master Flow. Pour les deux artistes, il s’agit, dans le contexte actuel, d’un « hymne de paix et de tolérance ».

C’est le nouveau projet pour le musicien aux multiples facettes Amine AUB. Après un duo marocco-espagnol « Ana bikhir » et une collaboration avec le rappeur Don Bigg sur le dernier album « Talet », Amine AUB revient avec un duo qui prône la paix : Kane ya Makane. L’idée de la chanson provient d’un souvenir d’enfance qui a bercé plusieurs générations, du chef d’œuvre d’Abdelwahab Doukali. Le musicien a eu l’idée de l’adapter car il tenait à raconter l’histoire d’un Maroc d’amour et de tolérance loin de la montée de la haine et de la fermeture d’esprit constatées depuis quelques temps. Pour plus de nuances et pour toucher un maximum de monde, la chanson est un duo avec un rappeur talentueux Masta Flow. La rencontre s’est faite l’année dernière lors des Méditel Morocco Awards et l’envie de collaborer entre les deux artistes s’est sentie très vite. La sortie de « Kane ya makane » sera accompagnée d’un vidéo clip.

Bled.ma

 

 

 

A propos d’Amine AUB :

Amine AUB est un artiste Marocain qui développe un style musical fusionné. Ayant vécu cinq années à Kinshasa en République Démocratique du Congo et d’autres pays d’afrique subsaharienne, l’artsite a vu son style musical se nourir de plusieurs influences tel que le Rock, Gnawa, Seben, Rumba,Touareg, Berber, Aguaya, etc. Fusionné, le son d’Amine AUB s’entend de façon uniforme. Mélodique et groovy, son style est facile d’accès à un large public. L’énergie rock y est toujours présente ainsi qu’une transe provenant des influences Africaines. Engagé pour des causes humanitaires et de développement, Amine AUB s’exprime à travers ses textes qui transmettent des messages de liberté et de tolérance. Ses mots sont simples et son phrasé est poétique et imagé. Ils sont écrits en cinq langues : le français, l’anglais, l’arabe, l’espagnol et le lingala. Amine AUB a été élu meilleur artiste Rock/fusion des années 2014 et 2015 au Maroc. Ce choix a été basé sur le nombre de rotations dans les radios et le vote du public. L”artiste a été élu meilleur artiste Rock/fusion des années 2014 et 2015 au Maroc. Ce choix a été basé sur le nombre de rotations dans les radios et le vote du public.

 

A propos de Masta Flow :

Né le 23 Juin 1982 à Hay Mohammadi, Mohammed El Malki a.k.a Masta Flow, découvre le théâtre et la musique à travers une association de son quartier.
D’abord danseur influencé par le style de Michael Jackson, il se dirigera ensuite vers le Break dance et le Hip hop dont il aime la culture, mais une blessure à l’épaule lui fera prendre le chemin de la chanson. Il démarre en 1997 un groupe de rap appelé Vampire’s Killer Squad, ce qui lui vaut une première victoire du meilleur groupe Hip hop en 2002 lors du concours « Tremplin du Boulevard des Jeunes Musiciens ». En 2003, il fonde alors Casa Crew, avec lequel il remportera un franc succès pour le titre de « Mn Zanqa l Zanqa ». La jeunesse marocaine est sous le charme du groupe. Ce qui les poussera à sortir en 2005 le mini album, intitulé Khatwa (le pas). Le 2ème album « Basma » en 2007 sera suivi de trois réalisations de clips. Masta Flow passera un moment avec le groupe à sillonner le pays et même l’étranger pour y donner de nombreux concerts. Il entamera sa carrière en solo à partir de 2011. Le « Festival Pineo Sur » le conduit à collaborer avec un rappeur Espagnol ainsi qu’un sénégalais et leur ouvre les portes d’une tournée exceptionnelle. La collaboration avec d’autre rappeur et le featuring le mène a travailler sur un nouvel album au côté de Caprice qui fait parti des Casa Crew, le premier extrait qui s’intitule « 7attite lmdad »a été également accompagné d’un deuxième extrait « 7di menou ». « Number one », son dernier titre cartonne à travers tout le pays et remporte le prix du meilleur rappeur dans les Moroccan Music Awards 2013

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *