• dim 19 novembre 2017  03:02
Bled.ma

L'info sans frontières

Khouribga: « L’orchestre des aveugles » remporte le Grand Prix du 18ème édition du cinéma africain

Khouribga: « L’orchestre des aveugles » remporte le Grand Prix du 18ème édition du cinéma africain

20 septembre, 2015

[ - ] A [ + ]

Le film marocain « L’orchestre des aveugles » du réalisateur Mohamed Mouftakir a remporté le Grand Prix du 18ème Festival du cinéma africain de Khouribga, organisée sous le patronage du Roi Mohammed VI.
Le grand prix « Ousmane Sembène » a été remis, samedi soir, lors de la cérémonie de clôture de cette 18ème édition marquée par la présence d’un parterre de cinéastes, de critique de cinéma et d’intellectuels notamment marocains et africains. « L’orchestre des aveugles » (110’), qui a également décroché le prix du meilleur scénario, relate l’histoire d’une famille très modeste dont les membres, certains musiciens pour les hommes et danseuses de folklore « chikhates » pour les femmes, forment un petit orchestre qui anime des mariages et autres fêtes de circoncision.Pour les soirées réservées exclusivement aux femmes, le petit orchestre se fait occasionnellement aveugle. Le long-métrage offre ainsi une palette de personnages racontant chacun une histoire, et renseignant à bien des égards le spectateur marocain sur sa propre histoire.A l’affiche de ce long-métrage on retrouve une brochette de stars du 7ème art marocain dont Mouna Fettou, Majdouline Idrissi, Younes Megri, feu Mohamed Bastaoui, Salima Benmoumen, Fehd Benchemsi ou encore Mohamed Choubi.Pour ce qui est du Prix Spécial du jury, il a été attribué au long-métrage égyptien « A l’heure du Caire » signé Amir Ramsès.Le prix de la meilleure réalisation est revenu au metteur en scène mauritanien Abderrahmane Cissako pour son film « Timbuktu ».Quant aux prix de la meilleure interprétation féminine et du premier rôle masculin, baptisé « Mohamed Bastatoui », ils ont été attribués respectivement à l’actrice burkinabé Maimouna N’Diaye pour sa prestation dans le long-métrage « L’œil du cyclone » et à l’acteur éthiopien Eskinar Tameru Teddy pour son rôle dans le film le « Prix de l’amour ».Les prix du deuxième rôle féminin et du second rôle masculin sont revenus respectivement à l’actrice égyptienne Ayten Amer pour son interprétation dans le film « L’heure du Caire » et à l’acteur camerounais Axel Abessolo pour son rôle dans le film « L’enfant de l’amour ».Une mention spéciale du jury a été décernée au jeune acteur marocain Ilias El Jihani pour son interprétation dans « L’orchestre des aveugles », alors que les films « Morbayassa  » du réalisateur de la Guinée Conakry, Cheikh Fantamady Camara, et « Le prix d’amour » de la réalisatrice éthiopienne, Hermon Hailay ont obtenu les Prix coup de coeur du jury.Concernant le prix culturel « Don quichotte », décerné par de la Fédération nationale du Ciné Club au Maroc en vue de prospecter le potentiel artistique, culturel et créatif des 14 longs-métrages en compétition officielle du Festival, il a été remporté par la même réalisatrice éthiopienne, Hermon Hailay.

MAP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *