• mar 24 octobre 2017  03:03
Bled.ma

L'info sans frontières

LA COUR D’APPEL DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE CASABLANCA CONFIRME LA LIQUIDATION JUDICIAIRE LA SAMIR

LA COUR D’APPEL DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE CASABLANCA CONFIRME LA LIQUIDATION JUDICIAIRE LA SAMIR

1 juin, 2016

[ - ] A [ + ]

La Cour d’Appel du tribunal de commerce de Casablanca a confirmé, mercredi, le jugement de mise en liquidation judiciaire de la Samir, Société marocaine spécialisée dans le raffinage des produits pétroliers, en raison de la situation financière critique de l’entreprise.

Verdict tombé. La Cour d’Appel du tribunal de commerce de Casablanca a confirmé, mercredi, le jugement de mise en liquidation judiciaire de la Samir, raffinerie marocaine, filiale de la société saoudienne Corral Petroleum Holdings AB, appartenant au Cheikh Hussein Al-Amoudi, à l’arrêt depuis août 2015. À travers cette décision qui entraîne la dissolution de la société, la Samir n’a pas su convaincre le tribunal de Commerce de Casablanca de la reprise de la raffinerie nationale moyennant le rééchelonnement de toutes ses dettes, sur la base d’un emprunt de 2 milliards de dirhams et l’injection de 6 milliards de dirhams d’argent frais au capital. Selon son énième plan de la dernière chance. A titre d’indication, les actionnaires de la Samir sont Corral Petroleum Holding, groupe suédo-saoudien à 67,27 %. Le groupe marocain Holmarcom en détient 5,78%. Le restant du capital est constitué par le flottant à la bourse de Casablanca pour la part de 26,95%.
En 2014, la Samir avait enregistré une perte de 3,4 milliards de dirhams pour un chiffre d’affaires de 44 milliards de dirhams. Ses comptes 2015 n’ont pas été publiés mais le passif de l’entreprise s’élèverait à plus de 40 milliards de dirhams en dettes bancaires, fournisseurs, fiscales et sociales. Elle emploie environ 900 salariés.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.