• mar 24 octobre 2017  12:23
Bled.ma

L'info sans frontières

La Jeunesse Istiqlalienne pour l’interdiction du film de Ayouch

La Jeunesse Istiqlalienne pour l’interdiction du film de Ayouch

26 mai, 2015

[ - ] A [ + ]

La Jeunesse Istiqlalienne a prganisé un sit-in d’indignation devant le parlement , le lundi 25 mai à 18 heures pour exprimer le rejet du film “Much loved” de Nabil Ayouch.

La Jeunesse Istiqlalienne appelle à travers l’organisation de ce sit-in à l’interdiction de la projection du film “Much loved” dans les salles de cinéma marocaines. Par un communiqué adressé à la presse son Secrétaire général Omar Abbassi, se dit “fière des rôles avant-gardistes joués par le cinéma marocain dans la traduction des préoccupations du peuple et dans la préservation de son identité”, dénonce avec énergie “la tendance à l’exploitation de l’art dans une entreprise de destruction de l’identité nationale et d’atteinte aux valeurs islamiques et morales de la société marocaine”. La publication d’extraits ces derniers jours a entraîné de vives réactions dans le royaume, à l’encontre du réalisateur marocain et de son actrice principale, Loubna Abidar. Lundi soir, le gouvernement, a annoncé qu’il ne serait pas autorisé.  Le sujet est éminement polémique,  Nabil Ayouch a ainsi fait l’objet d’une véritable fatwa, lancée par le cheikh salafiste Hammad Al- Kabbaj sur sa page Facebook, et disparue au bout de 24 heures : « J’appelle en ma qualité de citoyen marocain à traduire en justice cet homme parce qu’il porte gravement atteinte aux mœurs et à l’intégrité morale des Marocains. J’appelle aussi au lancement d’une vaste campagne nationale pour réclamer au gouvernement l’interdiction de ce film ordurier » pouvait-on lire sur le réseau social.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *