• jeu 23 novembre 2017  09:06
Bled.ma

L'info sans frontières

La maison d’édition « Le Seuil » lâche Catherine Graci et Eric Laurent

La maison d’édition « Le Seuil » lâche Catherine Graci et Eric Laurent

1 septembre, 2015

[ - ] A [ + ]

La maison d’édition « Le Seuil » a annoncé, lundi, avoir renoncé à la publication du livre sur le Maroc des deux journalistes français mis en examen pour « chantage » et « extorsion de fonds » du Royaume.
Dans un communiqué, la maison d’édition précise que « la relation de confiance » entre l’éditeur et les auteurs Eric Laurent et Catherine Graciet était « de facto dissoute », soulignant que « dans ces conditions, la publication envisagée ne saurait avoir lieu ». Le journaliste français Eric Laurent avait contacté le Cabinet royal pour annoncer qu’il se préparait à publier, avec Catherine Graciet, un livre sur le Maroc, mais qu’il était prêt à y renoncer si on lui remettait trois millions d’euros.La décision de la maison d’édition française intervient après des propos tenus par Eric Laurent, selon lesquels, il aurait l’intention de faire paraître cet ouvrage, en dépit de sa mise en examen avec sa consœur Catherine Graciet pour « chantage » et « extorsion de fonds ».Après une garde à vue de plus de 30 heures dans les locaux de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), juste après leur interpellation jeudi dernier, les deux journalistes avaient été déférés vendredi soir devant un juge d’instruction qui les a mis en examen pour « chantage » et « extorsion de fonds ».Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris et trois juges d’instruction ont été chargés d’instruire ce dossier.

MAP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *