• dim 20 mai 2018  15:53
Bled.ma

L'info sans frontières

La RAM veut doubler sa flotte à l’horizon 2020

La RAM veut doubler sa flotte à l’horizon 2020

19 janvier, 2018

[ - ] A [ + ]

Royal Air Maroc (RAM) ambitionne de doubler sa flotte à l’horizon 2020, après une quasi-stagnation de 20 ans, indique le PDG de la compagnie aérienne marocaine, Abdelhamid Addou.

La compagnie a lancé la commande de huit avions cette année, dont quatre Dreamliner qui devraient être livrés entre décembre 2018 et mars 2019, a indiqué Abdelhamid Addou dans un entretien à l’Economiste, rappelant que l’année dernière la RAM a fait l’acquisition de trois Dreamliner additionnels. Ce programme de huit avions additionnels, dont quatre appareils 737 Max, s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de développement visant à donner une nouvelle impulsion à la compagnie après la finalisation, avec succès, du dernier contrat-programme signé entre la RAM et l’Etat (2011-2016) afin de restructurer l’entreprise et la rendre plus saine financièrement.

Le chiffre d’affaires de la compagnie est passé de 13 milliards de dirhams à fin 2015 à 15,5 milliards de dirhams à fin 2017, a souligné le PDG, ajoutant que la compagnie a attiré durant cette période 1,5 million de passagers additionnels et enregistré une hausse de 3 points en terme de coefficient de remplissage, passant de 68% à 71%.

Cette performance est, selon Abdelhamid  Addou, est due à plusieurs facteurs, notamment une agressivité sur le plan commercial, l’écoute des clients et l’ouverture d’un certain nombre de routes aériennes.

Néanmoins, a-t-il, fait savoir, la rentabilité du groupe n’a pas évolué de la même manière en raison du tarif du kérosène, la RAM ayant enregistré sur une année une augmentation de 23% des coûts des hydrocarbures.

Addou a en outre expliqué que malgré la progression du chiffre d’affaires et du trafic ainsi que le recours au hedging à hauteur de 50% des achats de carburant, la hausse impacte in fine la rentabilité.

MAP


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.