• mar 12 décembre 2017  23:55
Bled.ma

L'info sans frontières

L’ARRIVEE DE L’IRAN SUR LE MARCHE FAIT TREMBLER LES PUISSANCES PETROLIERES

L’ARRIVEE DE L’IRAN SUR LE MARCHE FAIT TREMBLER LES PUISSANCES PETROLIERES

18 janvier, 2016

[ - ] A [ + ]

Le baril de Brent a atteint un niveau très bas lundi. L’arrivée de l’Iran sur le marché de l’or noir fait craindre une surabondance de l’offre. Les puissances de l’or noir craignent le pire.

 Très mauvaise nouvelle pour les producteurs d’or noir. La levée des sanctions contre l’Iran a fait tomber le baril de Brent à un nouveau plus bas lundi, passant sous les 28 dollars en Asie sur fond de craintes d’une surabondance. Pour rappel, la fin de ces sanctions permet au pays de reprendre ses exportations de brut. Mais la perspective d’un retour de l’Iran sur un marché pétrolier déjà saturé par une abondance de l’offre contribue à plomber les cours. Le Brent, référence européenne du brut, pour livraison en mars a ainsi chuté lundi à 27,67 dollars avant de remonter au-dessus de 28 dollars. La dernière clôture du Brent sous les 28 dollars remonte à novembre 2003.

Chute des Bourses des pays du Golfe

Par ailleurs, dimanche 17 janvier, les bourses des monarchies pétrolières du Golfe ont fortement chuté avec l’annonce officielle de la levée des sanctions contre l’Iran. La Bourse saoudienne, la plus importante des pays arabes, a chuté de 6,5% après avoir ouvert à -5,5%. L’indice Tadawul All-Shares a perdu plus de 300 points quelques minutes après l’ouverture du marché, sous la barre de 5.500 points, tous les secteurs passant au rouge. Les valeurs pétrochimiques ont dégringolé de 8% et les bancaires de 5,3%.

 Bled.ma avec AFP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *