• mer 20 septembre 2017  19:24
Bled.ma

L'info sans frontières

LATIFA ZIATEN ENVISAGE DE PORTER PLAINTE CONTRE LA FRANCE

LATIFA ZIATEN ENVISAGE DE PORTER PLAINTE CONTRE LA FRANCE

13 juillet, 2016

[ - ] A [ + ]

Latifa Ibn Ziaten envisage de porter plainte contre la France , après que la justice a donné raison au père d’un autre soldat tué par le djihadiste en 2012.

 

Quatre ans après les faits,Latifa Ibn Ziaten, veut toujours « savoir la vérité » sur la mort de son fils. « Nos enfants sont morts et on ne sait pas pourquoi. Pourquoi on a laissé faire quelqu’un de dangereux ? Mohammed Merah aurait dû être surveillé », ajoute-t-elle, accusant également l’État de l’avoir tenue dans le noir juste après la mort de son fils. « Pendant quatre jours, c’était mon fils qui était soupçonné, et non Merah. Mon fils était à la morgue et je ne pouvais même pas aller le voir », raconte-t-elle. Imad Ibn Ziaten a été la première victime de Merah. Juste après les faits, personne ne pense à la piste terroriste et la police privilégie un banal règlement de comptes. Quand la famille d’origine marocaine vient de Rouen où elle vit pour voir le corps d’Imad, sergent-chef basé à Toulouse, elle est « interrogée et soupçonnée et totalement laissée seule », regrette Mme Ziaten. « Pour la mémoire » de son fils, la mère est devenue une pasionaria du combat contre la radicalisation. Elle intervient très régulièrement dans les prisons et les écoles pour faire passer son message. « Des Merah, il y en a d’autres », assure-t-elle, demandant à l’État de « faire quelque chose ». Après la décision du tribunal de Nîmes, une avocate de 17 victimes des attentats du 13 novembre a annoncé à son tour mardi le dépôt prochain d’un recours contre l’État devant le tribunal administratif de Paris pour faire reconnaître sa responsabilité en raison de « défaillances ».

Bled.ma


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.