• mer 20 septembre 2017  19:14
Bled.ma

L'info sans frontières

LE BANGLADESH SECOUÉ PAR UNE NOUVELLE ATTAQUE MEURTRIÈRE

LE BANGLADESH SECOUÉ PAR UNE NOUVELLE ATTAQUE MEURTRIÈRE

7 juillet, 2016

[ - ] A [ + ]

Des islamistes présumés ont lancé jeudi une attaque meurtrière lors d’un important rassemblement de fidèles célébrant la fin du ramadan dans le nord du Bangladesh, un nouvel épisode de violences quelques jours après le massacre de 20 otages à Dacca.

Deux policiers et un assaillant ont étés tués dans ces explosions survenues près d’un lieu de prière où au moins 200.000 personnes étaient rassemblées pour l’Aïd el-Fitr dans le district de Kishoreganj (nord), selon les autorités. Un des policiers a été tué sur les lieux de l’explosion tandis que la mort de l’autre a été constatée à l’hôpital, selon un responsable de la police locale. Six policiers ont par ailleurs été blessés et l’un des assaillants a été tué, des machettes ayant été retrouvées sur le lieu de l’attaque, selon un autre responsable policier. Ce rassemblement, connu sous le nom de Sholakia Eid, est le plus important organisé au Bangladesh, pays dont 90% de la population de 160 millions d’habitants est musulmane.
Cette attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat mais elle intervient moins d’une semaine après le massacre de 20 otages dans un restaurant d’un quartier huppé de Dacca revendiqué par l’organisation Etat islamique (EI). Deux policiers avaient également trouvé la mort dans cette prise d’otage. Toutes les victimes, dont 18 étrangers, avaient été tuées à coups de machettes. Le gouvernement refuse cependant de reconnaître la présence de réseaux jihadistes internationaux sur son sol et a imputé l’attaque de Dacca à un groupe islamiste local interdit depuis une dizaine d’années.
Le ministre de l’Information Hasanul Haq Inu a décrit l’attaque de ce jeudi comme une tentative pour déstabiliser la Première ministre Sheikh Hasina.
AFP

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.