• mar 19 septembre 2017  12:28
Bled.ma

L'info sans frontières

Le député M’jid El Guerrab démissionne de La République en marche

Le député M’jid El Guerrab démissionne de La République en marche

5 septembre, 2017

[ - ] A [ + ]

Le député, mis en examen pour «violences volontaires», a devancé son exclusion du parti en le quittant de lui-même. Il reste – pour l’instant – député non-inscrit.

Convoqué ce mardi par le conseil d’administration de La République en marche en vue d’une possible exclusion, le député M’jid El Guerrab, mis en examen après avoir agressé à coups de casque le cadre socialiste Boris Faure, a choisi de démissionner du mouvement macroniste. «Pour ne pas entraver le travail de la majorité parlementaire et afin d’assurer ma défense de la manière la plus sereine possible, j’ai décidé de soumettre ma démission du mouvement La République en marche aux membres du conseil d’administration», a déclaré le député de la 9e circonscription des Français de l’étranger dans un communiqué. Il «réitère encore une fois (s)es plus sincères regrets concernant la tournure prise par les événements».
Le parti présidentiel a pris acte de sa décision par voie de communiqué: «Eu égard à l’extrême gravité des faits et indépendamment de la procédure judiciaire en cours, La République en marche a accepté cette démission et mis ainsi un terme à la procédure de sanction engagée qui aurait conduit à son exclusion du mouvement».

DI9fCXdWsAELgey

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.