• sam 19 août 2017  06:21
Bled.ma

L'info sans frontières

LE FILM ETHIOPIEN « LAMB REMPORTE LE GRAND PRIX DU FESTIVAL DU CINÉMA DE KHOURIBGA

LE FILM ETHIOPIEN « LAMB REMPORTE LE GRAND PRIX DU FESTIVAL DU CINÉMA DE KHOURIBGA

24 juillet, 2016

[ - ] A [ + ]

Le film éthiopien « Lamb  » du réalisateur Yared Zelek a remporté samedi le Grand prix « Ousmane Sembene  » de la 19ème édition du festival du cinéma africain de Khouribga (FCAK).

Le film, en lice avec 14 autres long-métrages dans le cadre de la compétition officielle de la de la 19ème édition du FCAK, raconte l’histoire d’un garçon de 9 ans, qui quitte son pays natal dévasté par la sècheresse pour aller dans une région plus verte du pays. Le Film  » A mile in my shoes » a valu à son réalisateur Said Khallaf le prix spécial du jur.

L’acteur marocain Amine Naji a, quant à lui, raflé le Prix du 1er rôle masculin « Mohamed Bastaoui » pour son rôle dans le film « A mile in my shoes », alors que la comédienne rwandaise Grace Nikuse a remporté le prix du 1er rôle féminin pour son rôle dans « Things of the aimless wanderer » du réalisateur Kivu Ruhorahoza.

Le Prix du 2ème rôle masculin est revenu à l’acteur marocain Said Alami pour son rôle dans le long-métrage « A mile in my shoes  » du réalisateur Said Khallaf, alors que la comédienne éthiopienne Kidist Siyum s’est vue attribuer le Prix du 2ème rôle féminin pour son rôle dans « Lamb  » du réalisateur Yared Zelek .

Le long-métrage algérien « Road to Istanbul » du réalisateur et scénariste Rachid Bouchareb a remporté le prix du meilleur scenario, alors que celui de la meilleur réalisation a été décerné au réalisateur marocain Hicham Laasri pour son film « Starve your dog ».

Le prix Don quichotte a été décerné au long métrage rwandais « Things of the aimless wanderer ».

La cérémonie de clôture de la 19ème édition du FCAK a été marquée par un vibrant hommage au directeur de la photographie et réalisateur marocain Abdelekrim Mohamed Derkaoui.

Le jury de la compétition officielle a été présidé par le sociologue et philosophe français Edgar Morin aux côtés de cinéastes et journalistes africains. Parmi les films en compétition représentant 12 pays, en l’occurrence la Tunisie, l’Ethiopie, l’Algérie, la Guinée, le Rwanda, l’Egypte, le Burkina Faso, le Mali, le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Bénin et le Maroc, figuraient, notamment, « La route d’Istanbul » du réalisateur et producteur franco-algérien Rachid Bouchareb,  »Dicta Shot » (Ksar el Dahcha) du Tunisien Mokhtar Ladjimi,  »La lune est tombée » du Guinéen Gahité Fofana, « Avant la cohue de l’été » (Before the Summer Crowds) de l’Egyptien Mohamed Khan, « Fille de sa mère » co-réalisé par les Burkinabés Carine Bado et Armel Sawadogo, « Starve your dog » (Affame ton chien), « A mile in my shoes » et « Fidaa » respectivement des réalisateurs marocains Hicham Lasri, Said Khallaf et Driss Chouika, et  »Le retour du Roi » de Roger Nahum (Bénin-Maroc).

MAP


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.